LASNAMIA

La vieille pendule (Le Quotidien d'Oran du 03/04/2017)

 

La vieille pendule

 

par Hamid Dahmani

 

 

La vieille pendule qui est accrochée au mur face à la porte d'entrée de la maison est dans un piteux état. Elle est devenue vieille et encombrante mais elle est toujours là. Conservée et acceptée par les propriétaires des lieux comme un lourd souvenir de brocante malgré les tares et les signes de fin de vie qui apparaissaient sur sa carcasse. C'est une vieille mécanique héritée du passé parental qui a grandi avec la dernière génération. Elle a été pour eux la gardienne du temps et a été toujours présente à l'heure pour leur rappeler les horaires fixes. Aujourd'hui, la vieille horloge a fait son temps. Elle est fatiguée et elle est hors du temps. Elle a perdu toute sa vitalité d'antan. Elle a perdu la notion du temps. Elle est responsable de tous les rendez-vous manqués. Et les horaires se succèdent aux horreurs. Elle divague à tout moment. Elle ne fait plus la bonne heure. Elle a perdu la raison. Elle n'indique plus l'heure locale. La vieille horloge est déréglée et s'accroche contre vents et marées au temps passé et demeure à la traîne du temps présent. L'horloge retarde drôlement. Il faut la remonter à chaque fois avec la vieille clé remontoir. On ne se fie plus à ses aiguilles qui ont perdu le sens de l'orientation. Elle sonne faux. Elle sonne quatre coups pour annoncer midi. Elle ne mesure plus le temps. L'horloge tient bon au milieu des vieux meubles. Elle n'est plus ponctuelle. Mais malgré tout cela, elle fait toujours coucou. Façon de dire aux envieux : «Je suis la maîtresse ici est c'est moi qui donne l'heure, bonne ou mauvaise». Ses tic-tac sont irréguliers et anormaux. Son balancier a perdu le sens de l'équilibre. Ses aiguilles sont dépassées par le temps. Elle ne donne plus l'heure exacte aux âmes qui sont accrochées aux aiguilles de cette vieille pendule. L'horloge va comme il lui plaît. Elle cherche midi à quatorze heures. La vieille horloge ne cède pas un quart d'heure. Ses ressorts et ses rouages ne sont plus efficaces à la minute près. Pour les secondes et les tierces, alors là, n'en parlons pas. Quant à la trotteuse, elle ne cesse de courir derrière le temps perdu. L'horloge somnole et ne se soucie guère du temps qui avance. La vieille pendule ne veut pas adopter l'heure Greenwich. Il est l'heure de se coucher. La vieille pendule a fait son temps. Il est temps pour elle de regagner le musée de la nostalgie des vieilles mécaniques pendulaires. Elle ne veut pas sonner l'heure des braves. 


03/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 326 autres membres