LASNAMIA

La ténacité a payé -( Le Quotidien d'Oran du 07/08/2019)

Raïna Raïkoum : 

 

La ténacité a payé

 

par Hamid Dahmani

 

Grace à la constance des marches pacifiques pour combattre le mal, « harakatouhou » a effacé « fakhamatouhou » de la course à la cinquième sérénade politique. Aussi, malgré la fébrilité du cœur, la ferveur bat toujours la chamade pour le mouvement populaire qui n'arrête pas d'émerveiller par sa mutation au fil des jours qui passent. Aux grands maux, les grands remèdes. Aussi chaque vendredi la rue est en liesse populaire pour manifester le ras le bol des accablés. Dans ces moments historiques de la patrie, la dignité citoyenne perdue autrefois est revenue par la voix téméraire du jeune printemps. Les citoyens algériens oppressés par le système dictatorial, savourent ces moments de victoire et de bonheur retrouvé grâce au mouvement ‘hirak'. Cela fait longtemps que les ponts étaient coupés entre le peuple et le système véreux. Naguère, les gens qui étaient perchés, là haut, sur leurs sièges politiques avaient confisqué notre liberté, et ils nous toisaient et nous narguaient de leur piédestal arrogant. Cette fois-ci les maîtres du cachir, bons pour la déchetterie ont trouvé à qui parler grâce à l'union citoyenne. Aujourd'hui, les rôles sont inversés, le peuple dicte ses envies dans la rue. Les adeptes de la traîtrise ont tout essayé pour faire échouer les tentatives populaires. Mais, peine perdue, le peuple croit dur comme fer en sa victoire finale. La ténacité a payé. Et les coups bas ont échoué. Dans ces moments idylliques le peuple rêve d'une Algérie pour tous et d'une vie citoyenne décente, remplie de bonheur et de prospérité. Dans ses moments de défaite, le système vit ses pires instants cauchemardesques. Il est dans une mauvaise passe. « Guellek, el mâwna teghleb s'bâ » (on dit que, l'union vaincra le lion). Les têtes pensantes du système sournois ont voulu jouer aux plus fins avec la masse populaire qu'ils ont jugé négligeable. Le mal est fait et le peuple a dit : « vous partirez tous, c'est tout ! ». Les semblants d'hommes politiques et les oligarques voleurs de poules de la dernière pluie se sont unis contre le peuple pour le dépouiller de ses deniers et le détruire dans sa moralité sacrée. Il était une fois un territoire immense avec un peuple soumis par la peur entre les mains d'un tout petit, petit, petit méchant revenant qui a réussi à réaliser son rêve de fraudeur, de trompeur et de vengeur pour démanteler tout le socle de l'Etat souverain. Il a commencé par utiliser la Constitution comme un cahier de brouillon et il s'est arrogé des droits indus, s'est entouré d'une équipe fourbe, et s'est fait attribuer tous les pouvoirs de décisions pour décréter le mal, l'ignorance, instituer la corruption et l'injustice. Finalement le cadre adulé a été décadré de son socle. Le mouvement populaire a dit son dernier mot, et persiste pour faire valoir ses droits.



07/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres