LASNAMIA

Des injustices criardes.( Le Quotidien d'Oran du 14/10/2019)

small font medium font large font
Des injustices criardes.
 

par Hamid Dahmani

 

 

Dorénavant rien ne sera plus comme avant dans ce pays soumis à toutes les injustices criardes qui ont poussé ce brave peuple à se révolter contre le système dirigeant. Ce renversement de la situation sécuritaire semble rassurer les marcheurs qui ont sûrement mangé du lion pour maintenir héroïquement cette agitation populaire. Le peuple vient de se réveiller d'un long sommeil, qui l'avait écarté de la vie politique du pays pendant de longues décennies. Autrefois, la liberté citoyenne était kidnappée, violée et réprimée par les gardes-chiourmes. La loi satanique faisait rage, elle était entre les mains d'une bande de malfaiteurs qui croyaient que c'en était fini pour ce peuple meurtri qui vivait dans la pétoche depuis la nuit des temps.

Aujourd'hui après toutes ces batailles revendicatrices et pacifiques, cette bande malhonnête est en train de s'entre-déchirer dans ces circonstances d'insurrection populaire. Avant ces événements, le rapport des forces était en faveur du système pernicieux. Le peuple ne pesait rien dans la balance. Dans le présent, la masse populaire est bien là, et elle fait le contrepoids devant ces moins que rien. Néanmoins, Il serait prématuré de crier victoire maintenant. La bête immonde n'a pas crevé totalement. Elle s'accroche. Il est temps de passer le flambeau à la jeunesse de cette nation. Les jeunes, les intellectuels, les technocrates, et toutes les autres compétences de ce grand territoire, sont l'avenir, qui pourrait sortir le pays de ce marasme politique. Le peuple veut déchirer cette page empoisonnée et salie de cette période impure. C'en est fini pour les filous qui ont dilapidé les deniers publics. Les traîtres qui ont trahi le pays aussi, ont beaucoup de crimes sur la conscience. Le grand changement en profondeur est exigé par la rue chaque semaine qui passe. Le peuple a pris son destin en main, et rien au monde ne le fera dévier de ses objectifs visés. Le changement en profondeur est la seule issue salvatrice pour cette nation boîteuse. Les abus perpétrés par cette bande contre le pays sont impardonnables et méritent des mesures de rigueur exemplaires. Mensonges, escroquerie, corruption, régionalisme, injustice et fraude électorale, sont les lourdes accusations contre ces dirigeants politiques véreux. Des gueux qui ont fait alliance contre le peuple, à la tête du pays, et qui se sont distingués uniquement dans la rapine et la désolation de la patrie. L'Algérie peut se targuer d'avoir son record mondial de billets d'écrous délivrés contre des membres de gouvernement. Dans ces moments tristes, le peuple paraît plus pertinent dans ses doléances, que les tenants du pouvoir. Le système fait l'indifférent, et continue dans son aveuglement à entretenir le statu quo. Le système dirigeant est responsable de tous les malheurs qui nous tombent sur la tête. Les accidents scolaires, la cherté de la vie et les pénuries, les agressions corporelles, la répression, la fraude et l'injustice sont les maux qui gangrènent la société et la détruisent dans sa morale. Le changement est indispensable pour tourner la page de cette histoire empoisonnée...


14/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 365 autres membres