LASNAMIA

Dire et médire (Le Chelif du 6/4/2016)

Humeur

 

Dire et médire

 

 

Il est plus aisé de porter des critiques négatives sur les autres que de créer ou de faire mieux qu'eux. Les langues pendues et les grands fanfarons fouillent dans les œuvres littéraires, artistiques et les créations uniquement pour blesser leurs auteurs. La critique est un jugement ou un avis personnel sur un travail de l'esprit. Les gens osent médire et critiquer gratuitement des actes simplement pour vomir du mal sur leurs auteurs sans donner les raisons objectives de leur "évaluation". "Untel est un zéro comme artiste", "cet auteur est un écrivaillon", ce poète n'est qu'un plagiaire", "cet artiste-peintre n'est qu'un rapin"... Du débit venimeux pour tuer les entrepreneurs.

Et ainsi va la vie chez les vauriens, et ces passifs ne sont en réalité que de piètres artistes reconvertis en critiques d'art. Qui ne tente rien n'a rien, dit le proverbe. Et entreprendre, même de façon insuffisante, vaut mieux que ne rien faire du tout. La jalousie brise les initiatives et l'imagination des plus téméraires.

Pour eux, mieux se taire que de parler et dire des "sottises" car il est vrai que les mauvaises gens ne savent estimer et apprécier que ce qui est de médiocre qualité.

La critique n'est pas une science exacte mais une opinion formulée par une personne. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, chacun peut estimer, évaluer un objet ou une œuvre comme il l'entend, à condition qu'il ait un minimum de connaissances sur la chose. Les œuvres d'art ou littéraires sont des produits de l'imagination et de la passion. Leurs auteurs et producteurs peuvent, selon le cas, accoucher d'un navet, d'une œuvre moyenne et parfois de quelque chose de sublime et d'inédit.

 

Hamid Dahmani



10/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres