LASNAMIA

En attendant le dernier soupir

                                         En attendant le dernier soupir

 

 

En attendant le dernier soupir ou des jours plus meilleurs, on se morfond dans l’advenu. La longue attente et monotone du petit jour à la nuit tombée. Attendre c’est espéré  un nouveau rai de soleil. Je suis impatient et je fais le pied de grue et je scrute l’horizon triste qui se couche pour réapparaitre chaque lendemain sans fin. Il est interdit d’attendre et l’espoir reste gelé pendant ce laps de temps. Attendre qui et pourquoi ? En attendant la mort qui sera certaine on espère des moments propices  pour se sauver pendant un bref moment de la vie. J’attends le  prochain train, j’attends une nouvelle de mon facteur, j’attends mon tour pour jouir et tressaillir.

Attendre son destin ou le provoquer ? L’âme est fébrile et malade de son anxiété permanente. Le temps ne nous appartient pas. Je suis prisonnier de mon existence. Mon esprit m’a abandonné au début du rendez-vous raté de l’histoire. Je vague au fil du temps perdu au milieu des astres. J’ai égaré mon âge à cause du décalage et de la précarité de ma vie. Je chasse le naturel il revient avec un sinistre convoi. Le temps n’attend pas il est convoqué par le déluge de l’infini.

J’attends depuis plus de vingt ans l’ex-bon temps, mais en vain. Le temps m’attend au tournant de la rue confisquée. Il fait quel temps chez vous ? Le temps des souhaits. J’attends pour partir et rejoindre mes vieux amis. J’attends le temps mais le temps ne veut pas faire le chemin avec moi. Je suis seul dans l’attente d’une bonne nouvelle. J’attends l’attendu qui ne sera jamais là. Peut être que l’inattendu me consolera……

 

ADEL



21/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 362 autres membres