LASNAMIA

L'esprit n'est plus téméraire-( Le Quotidien d'Oran-9/11/2014)

Le Quotidien d'Oran
Dimanche 09 novembre 2014

L’esprit
n’est plus
téméraire

 

Si tu vois quelqu’un
d’élancer se sauver au
milieu d’un souk, sache
qu’un trapu le poursuit. » Pour
cela, parlons de courage et de
bravoure, de cette énergie et de
cette force morale et physique
qui se manifeste chez l’homme
dans des circonstances et des
moments où l’initiative est
incontournable et de rigueur.
Le courage, c’est l’opposé de la
peur. On dit souvent qu’il faut
prendre son courage à deux
mains pour affronter de face
toutes les situations périlleuses et
les faits qui peuvent nuire et
porter préjudice à nos intérêts et
à notre existence.
Le courage est une force
attachée à la volonté et à l’ardeur
de l’être humain.
Ce gène que nous avons hérité de
notre passé civilisateur est inné et
reste peu courant dans le milieu
de la société aujourd’hui. La
bravoure n’est pas un produit qui
s’offre ou qui s’achète dans un
magasin et on ne peut pas
également le léguer à sa descendance
non plus.
Ce don de la nature n’est pas une
matière qui s’enseigne à l’école
aussi. On peut être très cultivé
mais être démuni de courage, très
studieux mais pas osé, fanfaron
mais trouillard à la moindre
alerte. Costaud mais vide de la
substance du courage.
Tout cela pour dire qu’on peut
être doté de toutes les capacités
intellectuelles et intelligentes, mais
quand le courage manque et fait
défaut dans la vie d’une personne,
c’est une grande défaite pour
l’individu et on ressent cette
absence d’audace comme une
honte, et on détourne les yeux
devant des injustices criardes et
on fait semblant de n’avoir
rien vu, ni rien entendu de ce
qui se passe autour de nous et
tel un lâche on se tait et on se
terre en silence.
Avoir la force du mâle et sa
virilité et faire partie du camp de
la frousse, ou bien avoir du cran
et résister à tous les forfaits ? Moi
je suis pour l’audace de l’homme
intègre pour dénoncer et agir
contre les injustices, décider pour
militer contre la tyrannie, volontaire
pour participer à toute
action contre le mal, résolu pour
la préservation des principes et
les acquis de la liberté et très
confiant dans l’avenir des
audacieux engagés pour la
défense des droits d’un Etat fort
dans sa constitution.
Avoir des oeillères, c’est choisir
la longue file des suivistes et des
trouillards qui marchent en
parallèle de la petite queue osée
des casses cou.
Le futur du faux brave reste
tracé et connu dans sa fin
humiliante par tous les épris du
courage dans toute son étendu
large et profond de la dignité
humaine.
«Kemcha taa enhale khir me
chouari dhebane» (une poignée
d’abeilles vaut mieux qu’un grand
couffin de mouches).

Hamid Dahmani



09/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres