LASNAMIA

LE BILLET FATIGUE (ZOOM ALGERIE)

 

 

Le billet fatigué

 

 

   

   Forum algérie Index du Forum -> Chroniques

 

Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Auteur

Message

Gosto
Site Admin


Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 899
Localisation: ZOOM ALGERIE

Posté le: Mar Mai 12, 2009 11:29 am    Sujet du message: Le billet fatigué


Monsieur le banquier,

J'ai l'honneur de vous écrire ces quelques lignes pour vous faire savoir qu'on nage dans le bonheur et la bonne santé et nous espérons que vous en êtes de même, vous et vos amis les trésoriers.

Voilà, j'ai décidé de vous écrire cette réclamation pour vous dire Monsieur le banquier que moi et mes amis les usagés de la banque et de la poste, qu’on n’est pas content du tout et que l'on a marre de vos billets fatigués crasseux et pourris tous déchirés et en lambeaux. A chaque fois c'est la même chose lorsque l’on se présente à vos guichets pour encaisser nos chèques qui sont plus propres que les billets de 200 dinars qui nous sont remis en échange, et que même la compteuse de billets n’en voudrait pas tellement qu'ils sont usés et gras. De toute les façons à chaque fois que l’on se plaint de l'état de ces semblants billets de banque, on nous répond : c'est ça ou walou !

Alors vous voyez, on n’a pas le choix et on est obligés d'emmener cette saloperie avec nous et vu le volume ça nous les gonfles… je veux parler de nos poches… Et à force de les peloter on risque de choper une maladie. L'autre jour, mon voisin a retrouvé au milieu de la liasse de billets, un billet avec des traces d'excréments pour vous dire le risque que nous encourons à saliver notre pouce et notre index pour compter ce « zbel » au moment de l'encaissement.

Dans notre localité, on raconte qu'un pauvre bougre qui se trouvait dans un café qui avait une forte envie d'aller aux chiottes, fut pris au dépourvu au moment de la selle, et point d'eau au robinet et pas l'ombre d'un bout de journal, ni à droite ni à gauche, rien que des virgules sur les murs à perte de vue, résignés et sans issue salvatrice au milieu de « bitelma » (hachakoum). Notre bonhomme s’est offert l'unique billet de 200 DA qu’il avait en poche, utilisé comme substitut et qui est passé entre les fesses du pauvre malchanceux. Mais le billet qui était dans un piteux état, crasseux, uses et scotcher à l'extrême a été rejeté par la « machine »… Tout cela pour attirer votre attention sur la dangerosité de ces sales billets.

En effet, un jour après et ce qui devait arriver arriva, le malheureux s’est retrouvé avec un abcès anal aussi gros que l'orteil à cause du billet de 200 DA. Vous voyez le cinéma Monsieur le banquier ?! Etre victime de son « propre argent » ?!…

Des fois on a la chance de trouver des « taureaux » (billet de 1000 DA). Ces derniers se portent biens et sont bien entretenus à l'inverse du misérable billet de 200 DA.
Aussi, on vous supplie cher banquier de bien vouloir trouver une solution à notre appel pour disqualifier cette honte qui joue le rôle de billet de banque et de retirer cette monnaie, que les singes bouderaient à cause de leurs antipathies.

Voilà, je crois qu'on a tout dis ; hamala selem alihoum elkoul gaa el maalmine et comme nous savons déjà votre considération à notre problème au départ, les chiens aboient mais la caravane passe, et pour cela on va continuer à aboyer juste pour vous rendre votre monnaie de merde : Ouah ! Ouah ! Ouah !
(Hem y beki ouhem y dhahak)…

Par Adel
_________________
"exister sans se faire voir et se faire voir sans se faire entendre



13/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres