LASNAMIA

Le rabatteur et le gibier dupe-Le Quotidien d'Oran du 11/02/20

 

small font medium font large font
Le rabatteur et le gibier dupe

 

 

par Hamid Dahmani

 
 
Le rabatteur a toujours été de mèche avec le chasseur pour combiner la souricière et attraper les nés de la dernière pluie. Le rabatteur est un chasseur sachant chasser les crédules. C'est est un traqueur de gibier pour le véritable chasseur. En somme, le rabatteur est un sous-traitant qui chasse pour les chasseurs aguerris. C'est un «chasseur» qui est à l'affût pour diriger le gibier vers les vrais chasseurs embusqués. Rabattre quelque chose, c'est la diriger vers un point précis pour le besoin de quelqu'un. On peut rabattre du gibier, tels que des sangliers, des perdrix, des cerfs ou des lapins, lors d'une battue, vers des chasseurs cachés dans les buissons. On peut aussi rabattre un troupeau de moutons vers n'importe quel endroit que l'on veut, et en faire ce que l'on veut. On rabat aussi des clients au profit de fournisseurs, de restaurateurs, ou vers des organisateurs de spectacles, pour faire des affaires. On peut aussi rabattre une foule vers un rassemblement politique et acheter son adhésion avec des miettes, en l'embarquant dans des bétaillères pour les dupes. Comme on peut aussi rabattre le caquet à quelqu'un quand il devient insupportable envers ses pairs. Les escrocs aussi font du rabattage et de l'arnaque au profit de leurs semblables et complices, en roulant les plus endormis dans de la farine et en les soulageant de leur argent.

Notre existence est ainsi faite, et chacun de nous a besoin de quelqu'un pour l'aider à finaliser son idée dans cette drôle de vie mi malheur et mi bonheur. Et comme on le dit si bien «Hadha yakoul mel guedra tâa hadha» (chacun mange dans le chaudron de l'autre). Faire du rabattage, c'est aussi rabaisser le prix de quelque chose durant la période des grands soldes pour écouler une marchandise ou des invendus à deux sous. Le rabatteur ou «goued» est un être au talent pitoyable qui n'a aucun état d'âme. Il fait du rabattage au rabais, et peut même pratiquer le trafic de la traite humaine, pour d'autres humains. Une sale besogne, qui se traduit par de la duperie de malheureuses victimes. Il faut le dire et le reconnaître que cette action de piéger ou de rouler de simples naïfs est lamentable pour son auteur. Faute de mieux, les plus pauvres aussi font du rabattage, en se rabattant sur les produits à des prix attractifs pour survivre dans cette jungle aux mains des tarzans. Tout n'est pas rose, pour ceux qui sont noyés dans la grisaille éternelle de ce territoire sous l'emprise des guides de métier...





11/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 383 autres membres