LASNAMIA

Les Lectures de Assia Djebar



Culture : PARUTION
Les lectures de Assia Djebar


Cette œuvre vient enrichir le paysage littéraire de Chlef, l'évènement n'est pas passé inaperçu pour la bonne raison que l'auteur est né à Chlef en 1943, ville natale du lexicographe Paul Robert en 1910, qui est le créateur du fameux dictionnaire Le Robert.
M. Kouadri réside dans cette ville et consacre le plus clair de son temps à l'écriture et à un projet de recherche sur «les mots partagés entre les langues indo-européennes et les langues shamito-sémitiques», ouvrage à paraître prochainement. Notons que M. Kouadri Mostefaoui a été professeur de français au lycée puis au département de français de l'université de Chlef. Assia Djebar est membre de l'Académie française et professeur de français dans une université de Louisiane, aux Etats-Unis. L'ouvrage de Kouadri Bouali est une étude critique de trois romans d'Assia Djebar qui sont résumés en quatrième de couverture de L’amour, la fantasia : «Etrange guerre... les combattants des deux camps n'auraient-ils cherché l'affrontement que pour l'entrelacement final ?» Ombre sultane «traite d'une femme émancipée qui revient au pays et vit son échec face aux traditions... Isma abdique et se prend à envier les femmes cloîtrées». La femme sans sépulture, «ce sont deux femmes qui sont éprises d'un Français : image de l'amour et de son corollaire : la liberté». Dans le fond, l'œuvre aborde des aspects de la romancière jusque-là inconnus. Cette académicienne est surtout connue comme la militante du féminisme, la défenderesse des femmes opprimées, celle qui a combattu pour l'abolition des différences entre les deux sexes. La critique littéraire l'a si solidement coulée dans ce parangon, que l'historienne de profession et la personne de chair et de sang qu'est Assia Djebar ont toutes deux été oubliées. L'ouvrage de Kouadri Bouali revient sur cette lacune. M. Kouadri Bouali nous confie : «Mon admiration pour Assia Djebar portait sur sa superbe maîtrise de la langue française et sur sa manière de couler les sensations, des sentiments, des idées dans des structures, des rythmes et des mots ; autrement dit, son esthétique. J'ai mis beaucoup de temps à découvrir, derrière la magistrale ciseleuse de narrations, la femme écartelée par l'histoire, déchirée par l'amour, autant épouvantée par ses faiblesses de femme que par le pouvoir des hommes de les assujettir à leur domination. Le temps de mon initiation à Assia Djebar a été celui de mon humilité : j'ai mesuré mon inanité à concevoir une société humaine qui tiendrait seulement compte de l'égalité civile des sexes et qui voudrait ignorer la mythique des désirs des femmes, les tensions de leur intelligence, les appels de leur sensibilité. Au niveau seulement formel de mon expérience, les héroïnes de Assia Djebar m'ont persuadé que dans leur soupçon de ce que recèle la femme et qu'elle ne livre jamais en langage clair, un homme est indigent à soi, infirme de sa propre humanité.» Après un moment, il ajoute : «Pour ce qui concerne sa vision de l'histoire entre les deux rives, entièrement déterminée par l'amour, Djebar nous la livre sous le voile et par une expression codée difficile à saisir. C'est le seul moyen pour elle de tromper le censeur et de faire parvenir le message au lecteur algérien à une époque où une fraternité entre un Français et un Algérien vous exposait à tous les anathèmes. » Laconisme, silence, suggestions, blancs éloquents, les textes de Djebar sur les rapports entre les deux communautés en disent plus par ce qu'ils suggèrent que par ce qu'ils formulent. Kouadri nous fournit les clefs qui décryptent les significations des trois romans majeurs de cette académicienne : L’amour, la fantasia, Ombre sultane, La femme sans sépulture. Il serait intéressant de voir distribuer cette œuvre, éditée par L'Harmattan, par un éditeur de chez nous pour le grand bonheur des lecteurs algériens.
Medjdoub Ali





Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/06/20/article.php?sid=118845&cid=16


20/06/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres