LASNAMIA

Les nouveaux Affamés ( L Quotidien d'Oran du 26/9/2016)

 
 
Les nouveaux Affamés

 

 

par Hamid Dahmani

 

 

La convoitise est un vilain défaut, chez les opportunistes qui guettent l'occasion propice pour détourner à leur profit des choses qui ne leurs appartiennent pas. Le sage proverbe leur répond : «T'mâ, ikhasser t'bâ» (La convoitise gâche le naturel). Généralement, ce sont toujours les plus fourbes qui parviennent dans leurs sinistres calculs pour convoiter les affaires louches. «T'mâ», c'est la folle envie de s'approprier un bien par tous les moyens qui sont sous la main. Les convoiteurs sont animés par une idée fixe du désir de prendre. Ils épient, ils se renseignent et ils enquêtent pour être les premiers à saisir la prise. «Tamâ» est un profiteur qui n'a pas de mérite. C'est un obsédé qui tente d'obtenir avec astuce des privilèges qui ne sont pas de son rang. Le convoiteur est un cupide qui n'hésite pas à marcher sur des cadavres pour réaliser ses plans. «T'mâ» est un vice des plus fins. C'est une perfidie des doubles faces qui sont là où on ne les attend pas. Les tentations diaboliques poussent cette espèce à imaginer des idées singulières et des circonstances pour faire aboutir sans scrupules leurs intentions. «Tamâ» est du genre flibustier. Il est hanté par le mal de la convoitise. Il a une forte envie de conquérir des avantages avec des sentiments trompeurs. L'heure est à la convoitise des biens publics. Dans le présent, le pays est convoité par les puissants. On dépouille les biens relevant du domaine public, (Espaces verts, biens immobiliers, fonciers, plages matériels…) qui sont cédés aux plus nantis à des prix dérisoires avec la complicité de certains. Des procédures de marchés publics qui arrangent les influents qui sont à l'affût. «T'mâ, khla el bled», le patrimoine foncier est convoité et dilapidé au profit de la mafia. Des espaces publics ou scolaires sont détournés ou squattés à tout moment. Dans ce bled on ne protège pas et on n'a pas une politique de préservation des espaces verts pour le bien-être urbain. L'esplanade de la solidarité étrangère qui était dédiée aux victimes du tremblement de terre (Chlef ex El- Asnam) n'a pas été épargnée ni respectée pour la mémoire nationale et internationale qu'elle représentait. Sa stèle commémorative n'est qu'un lointain souvenir et sa superficie diminue d'année en année. Grignotée, et abandonnée aux travaux d'aménagement d'un chantier qui n'en finit pas plus de 60 mois après son lancement. Sous d'autres cieux, se sont les espaces verts qui prolifèrent pour le bonheur et la joie des habitants. Ici ce sont les rôdeurs qui se multiplient et qui convoitent les espaces de la société. La convoitise fonctionne dans le pays par convoi de prédateurs qui n'attendent que l'heure propice pour sauter sur l'affaire. Les candidats de partis politiques sont aussi des convoiteurs de postes dans des élections nationales ou locales, ils visent des mandats à n'importe quel prix, juste pour être en tête de liste, alors qu'ils n'ont aucune compétence pour remplir cette mission. Le grand «tamâ» du quartier n'est pas porté dans le cœur des habitants, il ambitionne à la fonction de législateur, «rah tamâ yediha !» disent les bavards. Le pays a perdu la raison. Et les escrocs guettent la fortune qui n'a pas de propriétaire «Rezk li mândouche mouleh». Autant la fortune est immense et colossale autant les «tamaïne» en veulent plus. On chasse le naturel et ce sont les mêmes convoiteurs qui reviennent au galop. Le système politique dans ses reformes tape à côté de la plaque. Il encourage les «tamaïne» et méprise «el-khadamine». Dans un autre sens proverbial, on dit aussi ; «Dja ias'â,wader tes'â» (il a voulu posséder, il en a perdu neuf). Entre «El kanâ we tamâ» (le satisfait et le convoiteur), c'est le grand écart dans l'esprit et la culture. Les nouveaux affamés de la société ne sont jamais repus dans la vie. Ils sont otages de leurs visions démesurées de posséder plus que les autres. «T'bâ» (la délicatesse) est une qualité rare dans le présent. Elle est malmenée par les nouveaux parvenus qui sont encouragés par l'indifférence appliquée par qui de droit… 


26/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres