LASNAMIA

Les timbres de la discorde

                                             

                                                     Les timbres de la discorde

 

Le timbre poste algérien et ses accessoires philatéliques ne font pas beaucoup d'émules ni l'unanimité et semblent être bouder par certains "philatélistes" algériens qui préfèrent remplir leurs panneaux et animer leurs présentations avec seulement du matériel philatélique colonial français de l'époque dans les salons d'expositions organiser pour fêter les événements nationaux qui se déroulent dans le pays

Cette idée à germer il n y a pas longtemps et émane d'un groupe qui pensent représenter les philatélistes et qui conseille les organisateurs de salons sur les règles techniques de la philatélie dite universelle pour classer ou déclasser les participants

A l'image du dernier salon organiser ce 1er novembre on a constaté avec une grande amertume que des panneaux ou étaient affichés les sujets exposés par des participants qu'il n'y'avait pas un seul timbre poste de l'Algérie indépendante dans certaines présentations. Et le plus désolant dans cette histoire d'expo c'est que le matériel philatélique produit par la poste Algérienne telle que les enveloppes illustrées, les cartes philatéliques et autres accessoires souvenirs commémoratifs de la nation ne sont pas une référence réglementaire pour ce genre d'exposition selon les  avertis et les illuminés de la philatélie qui s'érigent en super connaisseurs pour dicter la marche à suivre

Dans ces salons certains égarés racontent par l'image du timbre une histoire inachevée en remplissant leurs panneaux avec des sujets et des thématiques et du matériel hérité de l'époque colonial avec des plis qui ont circulés au moment ou l'Algérie était française qui sont très souhaités et  prisés et solides pour récolter la bonne grâce et les bonnes notes de la part des évaluateurs du salon

Ce courrier ancien onéreux  affranchis avec des timbres et des effigies des colonisateurs vantent et témoignent à travers sa marcophilie postale, la France coloniale

Je ne suis pas contre la présentation de ce matériel philatélique de l'époque coloniale  qui est utile et qui fait partie de l'histoire commune de l'Algérie et de la France, mais les utilisateurs de ces documents doivent être vigilant  et  vanter aussi en parallèle la résistance algérienne et afficher les produits philatéliques de l'Algérie indépendante pour raconter la résistance et la révolution algérienne face à cette invasion coloniale qui a durée 132 ans

Les salons philatéliques doivent être en premier un lieu dédié au timbre poste algérien et à sa glorification, l'ignorer et passer à coté est un mépris à la nation

Les philatélistes algériens doivent être les premiers promoteurs de notre ambassadeur postal et les organisateurs de tel rendez-vous doivent veiller également à  appliquer une règle de conduite .dans les futures expositions

             Il serait très souhaitable d'exiger à l'avenir des concurrents une moyenne de 50%

 de matériels philatéliques ( timbres-poste) de l'Algérie indépendante dans leurs présentations pour faire l'équilibre entre les deux epoques et promouvoir notre timbre poste

Notre fierté repose sur notre identité et le timbre poste algérien et notre ambassadeur et notre patrimoine historique et pour cela il faut s'engager avec lui et le favoriser sur chaque tableau d'expo

Je ne vise personne dans cette contribution et je pense qu'il était de mon devoir de réveiller les consciences pour une meilleure prise en charge du timbre poste de l'Algérie indépendante dont nous sommes les les premiers ambassadeurs .

ADEL.



10/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres