LASNAMIA

publication d'un livre intitulé ; LA VIRGINITE DE LA NUIT DE NOCES par LE PROFESSEUR DIDOUNA ALI



Culture : LA VIRGINITÉ DE LA NUIT DE NOCES DU PROFESSEUR ALI DIDOUNA
Levée de voile sur des malentendus…


Le conférencier est né en 1955 à Sendjas, Chlef. Il est actuellement cadre retraité de l'enseignement. C'est un passionné de lecture et l'écriture reste pour lui un exutoire de toute l'oppression générée par une société en pleine dérive. Son ouvrage, qu'il nous fait découvrir, aurait pour but d'éclairer le lecteur sur un problème à l'origine de plusieurs conflits causés par l'ignorance de certains faits scientifiques dûment établis.
Pour arriver à ses fins, M. Didouna s'est adjoint les compétences de deux gynécologues, les docteurs Benkhaled et Assal, qui lui ont permis d'expliquer certains détails d'ordre médical. Etant donné que la société algérienne est musulmane , l'islam interdit l'union d'une femme et d'un homme en dehors des liens sacrés du mariage. Il en découle logiquement que la virginité est une condition sine qua non à la fondation d'une famille algérienne. Le but du travail de notre professeur est surtout de lever le voile sur des malentendus qui enveniment pas mal de relations entre familles et rendent coupables des femmes souvent innocentes. Tout cela est mis sur le compte de la mauvaise information, de l'ignorance des parents et de la jeune fille elle-même, de certains cas liés à l'anatomie de la femme. Il va s'atteler à faire une classification des différents sortes d'hymens, tout en citant le cas de l'absence de cette membrane. Cette malformation peut être très préjudiciable à la mariée, injustement sanctionnée par le divorce et même la mort causée par le frère ou le père pour «laver l'honneur perdu». La destruction de cette partie de l'anatomie peut être causée par un traumatisme à l'occasion de sports violents, de la pratique du cyclisme ou de l'équitation. Les accidents (de la circulation, par exemple), des infections ou même certains médicaments peuvent être à l'origine de ces troubles. A la campagne, il est déconseillé aux jeunes filles de monter à califourchon sur des animaux. L'orateur cite aussi le cas méconnu de certaines membranes très rigides faites de tissu musculaire, qui nécessitent une intervention chirurgicale pour permettre à la femme de prétendre à une grossesse. Les sujets , dans ce cas, sont accusés à tort d'avoir enfreint la loi musulmane. Le traumatisme est profond et se traduit par un refus de toute idée du mariage et n'éprouvent rien pour le sexe opposé. Il relève, d'autre part, certains cas de sagesse, surtout lors de mariages consanguins, où la mariée est gardée quelque temps puis l'incident est clos. La loi permet aux chirurgiens de reconstituer cette membrane dans le cas d'un accident mais le conférencier s'insurge contre ces femmes et ces praticiens qui recourent à cette solution pour de l'argent et portent ainsi atteinte à la religion. Il fera remarquer que la science est en mesure de différencier entre un écoulement résultant des menstrues et celui issu de l'hymen. Le liquide de ce dernier peut être rougeâtre, blanc ou jaune. La survenue des règles peut compliquer les choses puisque un choc émotionnel peut changer la date de leur apparition, qui coïncidera avec celle de la nuit de noces. C'est pour tous ces problèmes qui enveniment les relations sociales car ignorés d'une grande frange de la population, que M. Didouna a décidé de mettre au point ce guide comme une négation à toutes ces aberrations d'un autre âge, et qui ne font qu'ajouter aux difficultés d'une société déjà bien mal en point. Il a eu le mérite de casser un tabou par ces clarifications. Notons que la vente-dédicace a eu un véritable succès. Le petit stock apporté par l'auteur s'est envolé. La gent féminine était présente en force. Le livre est d'une bonne présentation et son prix est abordable (100 DA). En tant qu'enseignant, M. Didouna s'intéresse beaucoup à l'éducation et ce livre tend à compléter les connaissances des jeunes gens qui sont en droit d'avoir tous les détails sur le fonctionnement de leur corps.
Medjdoub Ali

                                                            



07/04/2008
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 365 autres membres