LASNAMIA

Sans valeur-( Le Quotidien d'Oran du 28/08/2017)

 
Sans valeur

 

par Hamid Dahmani

 

C'est hallucinant, au fil du temps, notre pays est devenu très étrange. Des choses surprenantes et inacceptables alimentent le sérail du pouvoir. Le système a peur des cafés littéraires et de tout ce qui bouge autour de l'art et du savoir. L'Etat ne veut pas déclarer ouvertement la guerre aux corrompus et les parvenus qui saignent l'économie du pays, il préfère faire la chasse aux cafés littéraires qui, semble-t-il, sont une menace primordiale et sérieuse pour ceux qui éprouvent une horreur pour l'écriture et la lecture. Le système persiste et signe, pas de rassemblement intellectuel autour du livre, avec ou sans autorisation. L'action populaire doit se soumettre aux directives de l'administration pour parler de culture, d'art et de musique. Le pays a pris une allure soldatesque pour observer une rigueur sur le sujet. Les dirigeants ne veulent pas changer de cap et suivre le chemin de la raison pour le salut du pays. La vie culturelle est abandonnée et survit comme dans un souk hebdomadaire envahi par des charlatans de tous bords. L'Algérie est un pays célèbre connu pour son verrouillage au développement de la culture et de l'économie qui demeurent à la traîne des autres nations. Les esprits épris de l'art et de la culture errent sans but dans ce grand marché poussiéreux à la recherche du savoir confisqué par les abrutis. La parodie culturelle orchestrée dans les édifices et les institutions publiques est triste et n'attire que de rares moutons de Panurge qui suivent sans rechigner les sentiers battus de la médiocrité là où il y a à boire et à manger. Dans les maisons de la culture et les bibliothèques qui servent ordinairement de lieux de conférences politiques partisanes, il n'y a que du réchauffé à servir dans les salles vides de spectateurs. La vieille brocante a pris en otage le destin de la jeunesse dynamique et tient à l'œil tous les résistants. Dans ce pays où tout fonctionne à l'envers, et qui peine à voir le bout du tunnel, les plus mauvais CV sont aux commandes du pays et dirigent de brillants technocrates contre leur volonté. Ces vieux de la vieille ont jeté le discrédit sur le pays et son avenir. Ce système a perdu toute considération auprès de ses relations universelles. Les objets d'antiquité sont agréables à admirer uniquement dans des musées, posés sur un bahut ou accrochés au mur pour le plaisir des yeux et de l'histoire. Aujourd'hui, des objets usagés ayant la forme humaine font le décor de l'intérieur des administrations publiques au lieu d'être admis à la retraite. Ces monuments usés par le temps qui sont toujours actifs, mais sans aucun rendement productif, gangrènent la vie politique et sociale. 

Les vieux conservateurs gardent jalousement les clés du pays et en font à leurs têtes, ils ne veulent pas partir et refusent de passer le flambeau aux jeunes par crainte de perdre tous les privilèges qu'ils conservent. La langue de bois est une torture pour les partisans de la liberté. Le gouvernement reste sourd comme un pot devant le danger de la banqueroute imminent. Pourtant, tous les analystes sont unanimes et restent pessimistes sur la situation économique qui se dégrade de jour en jour. 

Cette vieille brocante qui est aux commandes du pays ne veut pas rajeunir les meubles qui font la vitrine du pays. Au contraire, elle veut garder ses vieux réflexes pour perdurer dans le gâchis qui tue toute idée cultivant l'espoir du renouveau. Cette vieillerie n'aime pas les couleurs vives du bonheur et de la joie. Remarque : ces objets du passé sont boudés et ne font pas la passion des véritables collectionneurs de l'histoire et de son patrimoine. Ce présent ennuyeux ne crée pas de l'entrain dans nos cœurs. 

Ces vieux politiques gouvernent mal le pays, il est temps pour eux de regagner le vieux musée de l'histoire. La vieille brocante s'est oxydée et garde précieusement sa couche de patine d'un temps révolu… 


28/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 327 autres membres