LASNAMIA

Un salon pour le mois du patrimoine à Bordj Bou Arriredj.

L’image contient peut-être : 4 personnes, intérieur

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises

L’image contient peut-être : intérieur

Un salon pour le mois du patrimoine à Bordj Bou Arriredj.

 

Deux siècles et demi d’histoire.

 

Le premier salon ‘’Toutes Collections’’ de Bordj Bou Arreridj qui s’est déroulé du 15 au 18 de ce mois courant à Bordj Bou Arreridj a regroupé une dizaine de participants venus des quatre coins du pays (Alger, Constantine, Oran, Bordj Bou Arreridj, Sétif, Chlef, Touggourt, Souk Ahras, et Tissemsilt, sont les wilayates qui ont fêtés le mois du patrimoine, dans Le complexe culturel de l’artiste peintre ‘’Aicha Haddad ‘’. Une exposition dédiée aux objets d’art et de collections. Des timbres postaux, des cartes postales, des vieux papiers et des objets anciens et insolites ont fait le sujet de cette rencontre des passionnés des vieux objets. Beaucoup d’objets d’antiquités ont fait le plaisir des yeux des visiteurs qui se sont déplacés dans cette salle fonctionnelle d’exposition qui a accueilli ce premier salon multi-collections. De grandes tables de décharges nappées étaient posées aux pieds de grands panneaux ou étaient accrochés des documents philatéliques et de cartophilies qui retracent des thématiques sur le patrimoine culturel du pays. On pouvait admirer des appareilles photos de types argentiques et a soufflets très anciens qui nous rappelle les souvenirs de la vieille époque. De vieux chandeliers en bronze, des lanternes à pétrole et à huile qui éclairaient il était une fois nos maisons. Des postes TSF à tubes et des gramophones avec amplificateur conique fonctionnant à la manivelle étaient alignés à cotés des fers à repasser qui se chauffaient aux charbons jadis. Des poires à poudre et des souffleurs de cheminées antiques. Des billets de banques et de la monnaie de l’époque coloniale française et les premiers billets de l’indépendance du pays. Des journaux centenaires et authentiques sur l’histoire coloniale Ottomane et française de l’Algérie. De vieux journaux avec des pages de grandes tailles jaunis par le passage et les aléas du temps. De vieux journaux témoins d’un autre temps. Une rétrospective de la presse écrite avec deux siècles d’histoire à travers des publications historiques dans des journaux du 18 et 19 eme siècles ou la photographie n’existait pas encore, dont des titres comme, Akhbar, Le Petit Colon, La Vigie, La Dépêche Algérienne, Le Quotidien d’Oran ont suscités un intérêt des visiteurs. Parmi cette collection un journal français  la ‘’ Gazette du 4 octobre 1749 relevant de la période ottomanes parle du 17 eme dey d’Alger Mohamed ibn Kebir et d’une attaque d’un paquebot du prince Frederick d’Angleterre dépouillé de sa marchandise dans la rade d’Alger par les soldats de la régence. Plusieurs autres journaux coloniaux qui relatent la conquête du pays et la résistance de 1830. Le journal les ‘’Nouvelles d’Afrique’’ parle de la prise de Constantine et de la mort de Damrémont et la résistance d’Ahmed Bey. Un autre journal de 1837 cite le traité de la Tafna entre Bugeaud et Abdelkader. Le journal des villes et des campagnes de 1843 relate la résistance de l’émir Abdelkader et de Benallal face à Bugeaud. Le  journal de Toulouse et les tribus Kabyles-les grottes des ouled –Riah. Le journal de Toulouse de 1845 avec les enfumades du Dahra par Pélissier et Saint Arnaud .Le journal ‘’l’Illustration’’ de 1857 quant à lui évoque l’expédition de la grande Kabylie. D’autres journaux qui se situent dans la même époque entre les années 1900 et 1940 ont été exposés également durant cet événement. La période de la révolution armée a eu aussi sa part de journaux. Le déclenchement de la révolution, le FLN, les attentats et les manifestations sont les titres en gras des pages des journaux de cette époque, L’écho d’Alger, le journal d’Alger, la Dépêche Quotidienne, Dernière Heure sont des archives d’une époque qui nous font remonter le temps de la colonisation et de la lutte pour arracher la souveraineté du pays. La période de l’indépendance de l’Algérie avec la presse nationale faisait partie également de cet exposé de vieux journaux avec les premiers titres parus entre 1962 et 1967.Algérie Républicain, Le Peuple, Alger ce Soir, Dépêche Dimanche, An-Nasr, El-Moudjahid ,sont les doyens de la presse nationale algérienne qui nous font remontés au moments de la souveraineté arrachée après 132 ans de colonisation française. La photo de presse avec le premier gouvernement Ben Bella en 1962. La première coupe d’Algérie entre l’ESS et l’ESM en 1963. L’attentat criminel contre Mohamed Khemisti , l’assassinat du président Kennedy en 1963 ,et la mort du président Boumediene en 1978, sont les grands titres de la presse de l’époque qui ont fait l’actualité autrefois .

Hamid Dahmani



29/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 328 autres membres