LASNAMIA

Abdelkader Bendamèche honoré à Chlef

Article de presse

 

Abdelkader Bendamèche honoré à Chlef

 

C'était le 8 Juin 2010 dernier que la direction de la culture de la wilaya de Chlef a honoré Monsieur Abdelkader Bendamèche au Musée regional de Chlef devant une salle pleine d'artistes et d'hommes de culture, s'agissant aussi de la journée de l'artiste, que notre pays commémore chaque année le 8 Juin en hommage au chahid et artiste interprète Ali Maâchi tombé au champs d'honneur un certain 8 Juin 1958 à Tiaret.
C'est le Wali de la Wilaya qui lui remit une distinction honorifique ainsi qu'un présent symbolique. Visiblement ému, devant tant de considération, Abdelkader Bendamèche avait dit à l'assistance que la ville de Chlef, ancienne El Asnam, comptait beaucoup dans son histoire, car c'est dans cette coquête cité qu'il avait commencé sa carrière professionnelle un 19 Août de l'année 1969 en qualité de secrétaire d'administration affecté à la direction de l'agriculture de la wilaya après un cycle d'études de deux années au sein du Centre de formation administrative d'Oran. C'était la première promotion de ce type de formation dans notre pays.
Que de souvenirs à la fois artistiques, amicaux et aussi familiaux, car il était reçu, disait-il ,comme un fils dans plusieurs familles asnamies dont celle du regretté Moulfi Djelloul , Ouadah, Megharia, Achite, Deramchi, Benberou etc...
Le groupe El Afrah que dirigeait Moulfi Djelloul qu'il fréquentait assidument était d'un niveau supérieur et la ville respirait un bonheur culturel incommensurable. Toutes les soirées animées durant le mois de Ramadhan quotidiennement, celles tenues au boulodrome de la ville , d'autres en cérémonies familiales ainsi que les galas grands publics à la salle du cinéma El Djamel.
Abdelkader Bendamèche a quitté Chlef en Avril 1972, au moment de son incorporation dans le contingent du Service national qui venait d'être institué en 1969.
Il n'oubliera jamais, avait confié à l'assistance, Mr Abdelkader Bendamèche cette merveilleuse période de sa vie.
Il annonce aussi ,dans ce cadre, que Chlef allait abrité la demi-finale régionale de la 5ème édition du Festival national de la chanson chaâbi les 17 et 18 Juillet 2010 prochain. Cette information a créé beaucoup de joie et de satisfaction chez plusieurs mélomanes qui voient ainsi la consécration d'un genre musical ancestral dans une ville qui l'a toujours aimé en souvenir à Moufi Djelloul en particulier
Au cours de cette cérémonie, une autre personnalité culturelle a été honorée, il s'agit d'un enfant de Chlef, l'assistant réalisateur Ahmed Koceiri qui a, à son actif, plusieurs longs métrages dont El Kalaâ de Mohamed Chouikh, Vent de sable de M.L.Hamina ainsi qu'un certain nombre de produits audio visuels.
Côté spectacle, une cérémonie de mariage traditionnel (Sidi Maâmar) a été présentée sur scène ainsi qu'un concert de musique andalouse animé par une jeune association Tarab el Acil de Chlef qui a montré d'excellentes capacités artistiques de qualités indéniables, un signe très fort pour dire un avenir heureux dans ce domaine à Chlef.

 

B. Walid

[



19/07/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres