LASNAMIA

ARZEW -SI EL HANI CHARME LES AMOUREUX DES PLANCHES


«Enfin du théâtre !» Les Arzewiens amoureux des planches
ont été agréablement surpris, dans la soirée du mardi, par la
programmation «imprévue» de la pièce théâtrale Si El Hani de
la coopérative culturelle et artistique Asdika El fen (Les amis
de l’art) de la wilaya de Chlef. «Imprévue» parce que les organisateurs
au niveau d’Arzew ont été sollicités, le jour même,
pour accueillir la troupe qui, d’après le programme établi par
la maison de la Culture d’Oran, devait se produire à Bousfer.
Une aubaine pour le nombreux public qui -on ignore par quel
tour de magie, il a été mis au parfum- a investi la salle El Mactaa,
dès 22h30, pour apprécier cette satyre de bonne facture.
Si El Hani (Abdelkader Hor) est cet analphabète à l’ambition
démesurée qui, par tous les moyens, et au détriment du bonheur
de sa propre fille (Karima Mokhtar), se représente pour un 2ème
mandat à la présidence de la Chambre agricole.
Un phénomène de société bien de «chez nous» épinglé en
dérision dans un texte adapté par Abdelkrim Elhouari et mise en
scène par Maamar Mustapha Karziz. Dans cette production de
Missoum Laroussi, et évoluant dans un décor moderniste, à côté
de Si El Hani et sa fille, les comédiens Djamila Ben Ahmed,
Elhadi Salhi, Djamel Hamel ont réussi à offrir des moments de
liesse -carrément du fou-rire- à un public qui, par les temps qui
courent, en est tellement sevré.

M. Milagh



25/07/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres