LASNAMIA

AU SALON DE SETIF...

                                                   AU SALON DE SETIF….           

 

Le borgne est roi au royaume  des aveugles, telle est cette citation qui signifie qu'on peut briller avec des connaissances médiocres au milieu des plus inaptes et des plus ignorants que soi. A mon avis pour être le meilleur il faut se mesurer au plus meilleur que soi. Donc il faut toujours se mesurer au niveau supérieur et à  une plus grande pointure que soi meme pour mériter le titre ou le prix du jury.

Se mesurer à des bleus de la philatélie venus du sud et des autres contrées perdu du bled en période d'initiation et puis venir prétendre après avec la bénédiction des notes récoltées et offertes gracieusement par les évaluateurs et  etre proclamé comme étant le meilleur exposant n'est pas à l'honneur du champion aux yeux des autres. Car le combat est inégal.

C'est un secret de polichinelle et nous le savons tous que ces jeunes et moins jeunes concurrents qui font le remplissage de salons, qu'ils n'ont aucune chance pour se mesurer aux philatélistes avertis et privilégiés et qui font parti de l'élite du loisir.

Il aurait été plus judicieux et réfléchi de la part des organisateurs  et des initiateurs d'octroyer des prix d'encouragements aux jeunes espoirs et à ceux qui ont fait des progrès depuis le temps et qui ont fait des efforts pour l'amélioration de leur présentation et qui ont respectés les recommandations de enseignements et des leçons dictées par ces mêmes évaluateurs.

Au fait c'est quoi un jury ? Généralement un jury est composé de personnes neutres qui n'ont aucun lien avec les concurrents ni avec la manifestation. Il est reconnu partout dans le monde et dans n'importe quelle discipline que les membres du jury sont tenus par la neutralité et la confidentialité et les obligations de rigueur qui les obligent  à un arbitrage sain et correct d'une compétition dans le but de rendre une décision juste, équitable et impartiale à la suite de leurs appréciations. Naturellement un membre de jury qui doit arbitrer une manifestation ne peut pas être concurrent ni même participant à une manifestation.

Au salon de Sétif toutes ces règles régissant le fonctionnement des membres du jury designer pour l'arbitrage et la désignation des meilleurs exposants ont été bafoués. Un jugement plein de défauts dans la forme et entachée  d'irrégularité par des évaluateurs dépêchés a la dernière minute parmi les exposants pour évaluer leurs semblables.

Vous conviendrez avec moi qu'un exposant ne peut pas juger un autre exposant  comme lui ,même s'il a été désigné par les organisateurs de l'exposition. Leurs notations ne sont pas valides et crédibles du fait qu'ils n'ont aucun aspect de considérations en rapport avec le règlement pour juger une présentation en philatélie.

Au salon de Sétif, les sentiments d'affinités ont prévalus encore une fois au détriment de la vraie philatélie du partage.  L'injustice etait criarde . L'amitié, la camaraderie, le copinage et la sympathie relationnelle ont été les plus forts pour plaire aux pairs. Dans ces salons, c'est toujours les mêmes têtes qui reviennent pour nous rappeler qu'ils sont les meilleurs.

Malgré tout  cela ,ceci ne nous empêchera pas de reconnaître la valeur et la qualité des présentations de ces philatélistes qui doivent servir la philatélie avec modestie. Il ne faut pas tuer  la philatélie en piétinant et en ignorant les efforts et la contribution des autres.

Au salon de Sétif  le dernier jour,  au moment où je faisais mes adieux à la ville de Ain Fouara, un ami m'a dit; tu verras ce sera Flen et Foulten qui seront récompensés comme toujours. Et vice versa, si ce n'est pas X ? Ce sera Y. Mon ami avait vu juste c'est un vieux briscard des salons de la philatélie.

Au salon de Sétif, l'avant dernier jour, avant le passage de la dite commission d'évaluation on a effacé les noms des concurrents de chaque Wilaya du haut des panneaux pour donner un semblant a l'action pour garder l'anonymat des concurrents. Il faut être bête et demeurée après 3 jours d'expos avec nos amis examinateurs pour ne pas reconnaître qui est qui ? Derrière chaque panneau. Tu parles!! Quel gâchis ! Pour beaucoup de Ghachi qui ont été traités comme des caves. Faut pas quand même nous prendre pour des dromadaires.

Il y'a une citation qui dit " 

"Il vaut mieux subir l'injustice que de la commettre."

Une clôture assombrie hélas, par la bêtise, l'inconscience et l'expéditif.

Wallah, c'est une grande déception pour la plus part des philatélistes présents a cette  exposition et qui sont retournés chez eux froissés par un tel comportement. Faite ce qu'on vous dit et  non pas ce qu'on fait. Telle est la devise  de nos érudits de la philatélie.

Au salon de la philatélie de Sétif il y avait une grosse bourde. Mais au Salon de Sétif tout n'était pas mauvais que ça  .Il y avait aussi le bon coté de la médaille avec une superbe exposition philatélique animée par des philatélistes, des numismates et des cartophiles très entreprenant qui n'avaient rien à envier à leurs aînés de la philatélie. Un accueil et une organisation impeccable de la part des organisateurs (APC et Association) qui ont été aux petits soins avec nous et que nous saluons tous pour leur hospitalité.

Aussi oeuvrons tous ensemble pour une philatélie propre et appliquée et gardons les pieds sur terre. Le timbre poste Algérien  peine et subit l'indifférence .il a besoin du soutient de tous les philatélistes sans exclusions...

 

ADEL



06/11/2011
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres