LASNAMIA

Chuter comme un diable .( Le Quotidien d'Oran du 10/06/2018)

  
Chuter comme un diable
 

par Hamid Dahmani

 

Les gens les plus avertis disent que lorsque le diable fait sa tournée dans la rue, il monte toujours son âne en compagnie de ses petits pour se promener au milieu des mortels trop distraits. Aussi et à chacun de ses passages sur les dos d'ânes qui le ralentissent sur les voies urbaines ou sur les sentiers ruraux, il y a toujours un diablotin qui dégringole de son « chouari » et qui se faufile au milieu de la foule à cause des secousses qui agitent les deux grands couffins attachés au bât de l'âne. Chuter du « chouari » de sa majesté le diable, signifie la fin des études pour l'élève après l'obtention du diplôme de la tromperie pour le disciple qui s'est perfectionné auprès de son géniteur. Lorsque le moment du « sevrage » est arrivé pour les petits diables, ils sont lâchés dans la rue pour apprendre à diviser et à détruire le parfait. Le diable, il faut le maudire et les sages sont tous d'accord pour le condamner à chaque évocation. Aujourd'hui, les maléfiques au contraire sont habités par le diable et ils s'accordent tous ensembles pour adopter ses diableries et pratiquer ses idées au sein de la société. Par les temps qui courent, les associés du diable se sont multipliés au milieu de la mésentente, et chaque jour qui passe, ils ne font qu'accomplir de mauvaises actions. « Tahlou me chouari », ou tomber du « chouari » d'iblis est une expression populaire pour designer l'esprit du mal, auteur de la discorde. Le diable est une créature qui divise et qui ne craint pas Dieu, et c'est pour cela qu'il est à l'origine des grands malheurs qui tourmentent tous les humains de la terre. Il y a un sage proverbe qui dit ; « Quand le diable se fait vieux, il se fait ermite », se dit en parlant de quelqu'un qui, après avoir été libertin, devient dévot à ses vieux jours. Dans le présent, le diable a la forme humaine, il a une langue de bois, et il n'a pas de corne visible sur le front comme il est représenté dans son aspect. Le diable est un être vivant comme nous, et il est parmi nous, pour nous diaboliser, et nous monter les uns contre les autres en semant la perfidie et la zizanie. « Iblis » se cache dans les petits détails pour échapper aux regards révélateurs. Que le diable emporte ces mauvais diables qui jouent de la brosse et ces minables qui gâchent notre belle quiétude. Le diable s'introduit toujours entre la chair et l'ongle pour faire très mal. Ce démon incarne le mal absolu, il s'est accaparé des âmes de ses victimes pour mieux les accompagner en enfer. Le vice, la tentation, l'injustice et toutes les atteintes aux mœurs font partie de la pensée satanique qui détruit la société. « Khedmette chitane » (l'acte démoniaque) est devenue monnaie courante sans que cela ne choque les esprits aujourd'hui. Etre l'avocat du diable, et défendre sa cause perdue, c'est être possédé par le diable. Les gens qui sont touchés dans leur chair implorent toujours Allah par cette citation pieuse qui dit : « qu'Allah maudisse le diable ». 



10/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 337 autres membres