LASNAMIA

Des rêves à la pelle (Raina Raikoum) Le Quotidien D'Oran du 01/03/20

 

small font medium font large font
Des rêves à la pelle

 

 

par Hamid Dahmani

 
 
On peut affirmer sans gêne que sur cette terre fantastique, tout être humain, quelle que soit sa nature, rêve de posséder un jour la gloire qui le projettera au-devant de la scène. Remarque : il faut bien s'accrocher à quelque chose dans cette existence pour réussir à concrétiser son rêve. Aussi, chacun parmi nous rêve du bien-être et de la fortune colossale pour vivre royalement, tant que la vie est là. Un rêve c'est gratuit et ça ne coûte qu'un petit somme. Il y en a qui rêvent de célébrité mondiale uniquement pour briller dans l'univers réputé du show-business. Il y a aussi des écrivains en verve qui rêvent de pondre un jour un best-seller qui les fera découvrir au monde. Les sportifs ne sont pas en reste aussi et rêvent du podium, de médailles et de championnat du monde. Il y a aussi les hommes politiques méchants qui rêvent du pouvoir suprême à vie pour décider du droit de vie ou de mort de leurs citoyens. Et à l'opposé, il y a de braves gens qui rêvent de devenir un jour des héros pour délivrer la terre du joug des bandits. Les malchanceux, qui ont été floués par leurs gouvernants, rêvent aussi dans leurs coins de l'enrichissement qui les sortira un jour de la pauvreté tuante. Les jeunes de ce pays en mal de bonheur, qui subissent l'injustice, rêvent tous de partir un jour vers d'autres cieux plus cléments et accueillants. Tout le monde rêve un jour de monter les escaliers de la célébrité sous les feux de la rampe. Chacun conjugue les verbes avoir et être au présent : «j'ai, je suis ou mieux les deux !» L'homme est ambitieux et égoïste dans son esprit, il ne sait pas qu'il est possédé par le démon de la possession. Il voudrait bien s'accaparer de toutes les richesses de cette terre pour assouvir sa faim dominatrice. C'est un individualiste qui n'aime pas le partage avec les autres. Il aime à en mourir le verbe «avoir» et posséder uniquement pour lui tout seul. Il aime l'argent sans commune mesure. Il aime les biens mobiliers et immobiliers et les vastes propriétés. Il aime le pouvoir et l'immunité à vie. Il aime décider et exécuter ses idées sataniques même s'il a tort dans sa pensée. L'homme devient un grand danger quand il se transforme en un infernal pharaon. Il ne veut pas conjuguer le verbe partager à tous les temps pour que les autres en profitent aussi. L'avoir ou les avoirs excessifs le hantent et le mènent tout droit aux ennuis. L'argent n'a pas de sentiment, il circule là ou il veut. Il oublie que la vie est belle pour tout le monde et que chacun a droit à sa part de bien-être sous le ciel bleu de cette planète. Les énergumènes, eux, pensent qu'ils sont indispensables pour la survie des autres et s'attachent sans alternance au pouvoir pour continuer à gouverner avec les systèmes rejetés par les masses populaires. Théoriquement, tous les êtres naissent riches sur cette terre. Il y en a qui sont riches, mais sans disposer de beaucoup d'argent.

Ils sont riches par leur savoir, leur éducation, leur bonheur et leur honnêteté exemplaire. Dans la vie, il y a ceux qui croient dans la vie matérielle et ceux qui croient dans l'existence spirituelle. Dans ce pays qui a tourné le dos à l'intelligence et aux compétences nationales, il faut le reconnaître, la vie n'est pas élégante pour tous, dans ces moments forts de la médiocrité régnante…


01/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 383 autres membres