LASNAMIA

«El jar we dar»( Le Quotidien d'Oran du 4/9/2016)

 
 
«El jar we dar»

 

 

par Hamid Dahmani

 
 
Le meilleur vœu de bonheur que peut souhaiter un chef de famille, c'est d'acquérir un foyer pour abriter sa famille. Rien ne vaut un chez-soi, chaleureux, pour goûter au plaisir de la vie familiale. Un toit, c'es très important pour vivre paisiblement, entouré de sa femme et de ses enfants. «Dar», la maison ou le logement sont les lieux de la construction de la cellule familiale. C'est le lieu de repos du chef de famille et l'espace d'épanouissement des enfants. La maison est le symbole de la famille et un lieu sacré pour fonder et élever ses petits. «Dar» est aussi synonyme de la mère des enfants, dans le parler algérien. Et dans ce contexte, l'adage algérien nous conseille sagement «Goudem la techri dar, echri el jar» (avant d'acheter la maison, il faut d'abord acheter le voisin). Aussi pour couler des jours heureux, et éviter que le rêve ne se transforme en enfer dans le futur, il faut toujours prendre les devants et bien vérifier son projet sur le terrain, avant de conclure toute transaction. Pour dormir sur ses deux oreilles, il faut prendre ses précautions et faire du porte-à-porte pour s'informer sur le vis-à-vis immédiat de la maison. Il faut bien réfléchir avant d'agir, dit l'expression. Il ne faut pas s'engager aveuglément sur la bonne affaire, au risque de le payer chèrement après. 

Le bon voisinage est un produit très rare dans ces moments de frénésie. Ce ne sont pas tous les voisins qui respectent les règles de la vie citadine. Il y a parfois des trublions dans l'immeuble qui gâchent la vie aux voisins. L'exode rural en masse a porté un sérieux coup aux règles d'urbanité dans les cités. L'entourage idéal, il faut le chercher et le choisir, comme la maison qu'on achète. Le voisin mitoyen est imprévisible, il peut être bien comme il peut être mauvais comme la peste. Aussi il faut faire attention au voisin méchant. Autrement on peut avaler un os dans l'affaire. Pour disposer du choix du roi, il faut consulter un bon «smasri» (courtier), chasseur de maisons, et lui glisser «melh idou» (le sel de sa main) pour avoir les 2 en 1, «jar we dar». On peut vivre le calvaire chez soi, avec un voisin insupportable, lorsque la chance n'est pas de votre côté. Les disputes quotidiennes, les nuisances sonores, la saleté des lieux et les enfants sont les principales sources de disputes qui mènent souvent vers l'irréparable entre les voisins d'un même immeuble. Quand le voisin de palier n'exerce aucune autorité chez lui, on dit qu'il ne craint ni Dieu ni les humains. Des individus sournois, comparés à des lavettes qui ne maîtrisent pas leurs enfants, abandonnés du matin au soir dans la rue. Des enfants qui sèment le désordre et perturbent la quiétude des habitants impunément. La vie devient alors intolérable dans la demeure, à cause de la proximité avec le bruit continu. Parfois, c'est la voisine, Aïcha «radjel», qui fait la sentinelle devant sa porte ouverte, et qui n'arrête pas d'épier ses voisins. La vie entre voisins est difficile dans l'immeuble. Quand les garnements des voisins sont lâchés et non éduqués, le logement devient infernal pour le maître de céans. Ce n'est pas facile de dénicher la maison ou l'appart rêvé dans les temps qui courent. Il y a toujours cette peur du voisin attenant, très agressif, qui freine l'initiative de l'acheteur. Et pourtant, combien de voix célèbres ont chanté leur sympathie pour le voisin. «Jari, ya Hamouda, jari, ya jari…». Comme quoi le voisin n'est pas une fatalité, et que le bon voisinage existe et qu'il suffit de bien chercher ou de compter sur son étoile, pour trouver «raha». La sentence de ce proverbe est sans appel. C'est une vérité et une expérience de la vie des anciens qui ont appris la leçon avec le temps. Dans un hadith, notre prophète Mohamed (qsssl) nous a recommandé de bien traiter le voisin.


04/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres