LASNAMIA

L'école a perdu son âme( Le Quotidien d'Oran du 11/9/2016

 
 
 
L'école a perdu son âme

 

 

 

par Hamid Dahmani

 
 
Une rentrée scolaire plutôt timide. Un retour à l'école qui ne déborde pas d'énergie. C'est tout à fait normal, puisque le cœur n'y était pas. Une rentrée sans plaisir ni grand protocole. Et en attendant la prochaine sortie de vacances, c'est une rentrée sans tambour battant, ni allure solennelle. L'école ne fait pas la fête et les éducateurs en font à leurs têtes. Une cérémonie d'ouverture sans couleurs, avec un grand portail ouvert pour fêter la rentrée scolaire, accomplie par les éducateurs et le concierge. La grande pourvoyeuse d'hommes et de femmes de demain ne créera pas l'inédit. Elle suit le cours de la formalité et de la vie qui s'apparente à une corvée sans intérêt. Une formule qui se répète au fil des ans, comme une conjugaison non saisie par le dernier de la classe. L'école est triste dans son destin oblique. L'école, cette vieille institutrice, génitrice des sciences et des technologies, n'arrive pas à se mettre au diapason de l'art de prodiguer le brillant enseignement dans le pays. Notre école n'invente pas. Elle fonctionne avec les moyens de bord. Ce n'est plus l'endroit de la lumière et du savoir. Elle n'est plus intelligente comme jadis, où elle avait une réputation d'efficacité dans les cours dispensés aux étudiants. Les défis mondiaux nous guettent, et le pays demeure à la traîne des autres nations. Notre école n'a plus d'âme, ni soif de connaissances. Elle est victime de sa pédagogie insuffisante. L'école a été désertée par les plus expérimentés. Ils ont été admis à la retraite anticipée parce qu'ils étaient écœurés de subir sans pouvoir réagir. L'école a été saignée par les médiocres. On règle ses comptes avec l'école. Les cancres d'hier gardent un mauvais souvenir de leur enfance écolière. Aujourd'hui, ils sèment de la médiocrité à l'école, et éprouvent de la haine à la main qui leur donne à manger. Même l'enthousiasme était absent. L'école ne sait plus sur quel pied danser. Les valses sont nombreuses, et l'air n'est plus entraînant dans la classe. Hier, c'était la bonne vieille école des aînés, et les élèves étaient bien dans leur peau d'enfants scolarisés. L'école était l'endroit de la culture et de la morale et le maître était un pilier incontournable pour façonner la bonne école. « Allez chercher le savoir même en Chine ! » est une référence pour connaître et apprendre « El Ilm ». Dans le présent, si les gens se rendent en Chine, c'est pour ramener des containers chargés de produits manufacturés en toc. Youm El-Ilm, ou journée du savoir, n'est qu'un slogan sur les pages d'un cahier mal noté. Ne dit-on pas que la discipline est mère du succès. L'école algérienne ne veut pas prendre le train de l'air du temps. Fraude, fuite de sujets d'examens, perte de crédit, sont des scandales récurrents qui ont terni son image. Les écoliers font de petites fautes, et l'école fait de grosses bourdes. 

Les enfants, les étudiants et les universitaires ont perdu le goût et le plaisir de lire. Le comble, même les librairies ont baissé les rideaux et les quelques bibliothèques encore ouvertes ne suscitent plus l'esprit à la lecture. L'école ne sème pas assez, la passion, la distraction et les loisirs dans le cœur des enfants pour les stimuler à aimer l'école. La qualité de l'enseignement ne se constate pas dans les innombrables infrastructures scolaires et universitaires bâties, mais dans l'aptitude et le mérite qui font le cachet et la réputation de ses établissements. Le contenant, il y en beaucoup, mais le contenu est vide et laisse à désirer dans sa qualité. Notre école a négligemment chuté de son piédestal. Pour se consoler et exprimer cette insatisfaction continue, il y a un dicton populaire qui dit « Hadha ma helbete el bagra ! » (C'est tout ce qu'a donné la traite de la vache). 


11/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres