LASNAMIA

LA PHILATELIE ET LE CHAHID

    

 

                                   LA PHILATELIE ET LE CHAHID

 

 

Dans quelques mois l'Algérie va célébrer le cinquantième anniversaire de l'indépendance. Déjà 50 ans de bonheur se sont écoulés depuis le temps que  le peuple algérien savoure et vie dans la liberté totale retrouver grâce aux sacrifices des chouhada morts pour la cause de la liberté. Et c'est avec une grande joie mêlée a beaucoup d'amertume que  le peuple algérien se remémore et revisite à chaque jour événement qui revient le calendrier avec ses dates mémoires sombres de la lutte armée engagée pour libérer le pays du joug colonial français.

Et a chaque anniversaire un grand enthousiasme est vécu par toute la nation pour célébrer l'histoire du pays dans toute son étendue du sacrifice sacré de la patrie est de clamer sur tous les toits les mérites de la glorieuse révolution engagée contre l'ennemi et de saluer fièrement  la souveraineté arrachée par la force des armes.

Et à ce titre Algérie poste en tant  qu'institution étatique de la république algérienne  démocratique et populaire participe aux festivités comme il se doit et  a dés les premières heures de l'indépendance jalonnait son  parcours postal et son programme philatélique à travers les thématiques historiques    consacrées à la glorification de la révolution armée et à l'indépendance de l'Algérie à travers ses timbres multiples  pour perpétuer le souvenir à la postérité.

Et depuis cette lointaine époque que de timbres postes ont été dessinés et dédiés à la révolution et à l'indépendance dans toutes les couleurs chatoyantes de notre drapeau et ont été émis  pour enrichir les albums de collections de timbres poste pour l'évocation philatélique.

Et comme à chaque année Algérie poste dresse et réfléchi judicieusement sur un programme philatélique composait approximativement de 15 émissions annuelles (trente à trente cinq timbres poste par an a peu près) décidaient et arrêter par une commission représenter par des membres émanant différentes structures et couches de la société, historiens, artistes, moudjahidine, sportifs etc. qui jugent et étudient les propositions thématiques des timbres poste à produirent pour l'année courante.

Un bilan postal thématique très chargé qui témoigne sur le grand intérêt souhaiter et accordé par cette institution pour la promotion du timbre poste algérien qui joue le rôle d'ambassadeur du pays.

De très beaux timbres poste vantant et honorant la révolution et la résistance et reflétant notre identité ont été émis pour la circonstance.

Et à ce titre beaucoup de timbres poste commémoratifs ont vus le jour avec des thèmes différents sur la révolution depuis 1962 a ce jour

Des timbres poste avec des allégories des personnages sur la résistance de l'Emir Abdelkader, cheikh Bouamama, El.Mokrani, Ahmed Bey…..

Des timbres poste avec l'effigie des hommes politiques Algériens avec les présidents, Houari Boumediene, Boudiaf, Ferhat Abbés, Benyoucef Benkhedda,le syndicaliste Aissat Idir le président de l'APN Rabah Bitat.

Des timbres poste d'une valeur historique animées et symboliser par des allégories et des effigies à la gloire du déclenchement de la révolution du 1er novembre 1954, sur les manifestations algériennes de 1960, sur la journée du chahid, sur les massacres du 08 mai 1945, sur les événements de Sakiet sidi Youssef, sur la fête de la victoire du 19 mars, sur la journée du moudjahid du 20 août 1956…et bien entendu sur la date du 5 juillet, fête de l'indépendance.

Mais à ce jour une grande interrogation demeure toujours posée par les philatélistes Algériens  sur "l' indifférence et sur oubli"afficher à l'égard de nos martyrs de la révolution qui sont morts les armes à la main au champ d'honneur et que la poste n'a pas encore décider jusqu'à ce jour de timbrifier  les effigies de ces valeureux chouhada sur ces petites figurines pour la reconnaissance éternelle au moins pour quelques uns de la part d'Algérie poste en guise de reconnaissance  à ces valeureux combattants de la première heure.

Cette institution n'a pas concrétiser à l'heurel'attendu de la société. Elle reste redevable envers la mémoire de ces martyrs. Il faut faire renaître la flamme du flambeau  mémoriel.

Aucun timbre avec le portrait et la légende sur Le colonel Larbi Ben M'Hidi, le colonel Amirouche, le colonel Si El-Haoues, le colonel Zighout Youcef, le colonel Lotfi, le commandant Djilali Bounaama n'a vu le jour….tous  ces chefs de zones et responsables de wilaya n'ont pas eu leurs portraits pour le moment sur le timbre poste algérien.

On se demande pourquoi? Sachant très bien que dans la tradition postale algérienne les personnages illustres de la nation sont timbrifiés à titre posthume. Il est temps pour le redressement il faut réhabiliter cette lacune postale et illustrer nos timbres postaux avec les portraits de Zabana , Hassiba, Benbouali , Bouguerra, Ali la Pointe et les autres… nous leurs devons bien ça pour ce cinquantième anniversaire de l'indépendance.

 

Allah Yerham Chouhada

 

 

ADEL



01/03/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres