LASNAMIA

Le blog Lasnamia fête son millionième visiteur

photo_126353_10585875_201212240820359.jpg

Lasnamia fête son millionième visiteur

 

Dans quelques jours le compteur des visiteurs de Lasnamia va boucler son millionième visiteur, voila presque huit années déjà que le blog a été crée sous un premier titre " mes amis de classe" pour enfin être relooker et modifié une deuxième fois en  " blog Lasnamia. Grace au concours et au partage de tous les visiteurs et admirateurs  le blog a fait du chemin et a put garder la route pendant tout ce temps écoulé. Un espace dédié comme trait d'union entre le passé et le présent au bénéfice des beaux souvenirs d'époques raconter par des images et des témoignages écrits

Le souvenir dans toute sa constitution est présent et s'adjuge une grande  partie de l'espace

Souvenirs des anciens groupes locaux de musique ( Blasers El-Afrah, Castellum…), des clubs sportifs ( G.S.O , A.S.O, athlétisme, boxe, cyclisme….), de la société ( portraits, anecdotes,….) et des grands repères et symboles ( écoles, rue des martyrs, la poste , la mairie, oued Cheliff….)   de la ville sont présents dans la catégorie photos

Lasnamia c'est l'adresse de la région et le grand département, c'est également la plaine du Cheliff, et bien entendu l'Asnam de nos ascendances et de nos descendances et de notre histoire millenaire. Un grand département, une riche wilaya, une ville coquette et une histoire fabuleuse qui fait notre fierté d'appartenir a ce grand territoire. Casttelum tigitanum une histoire romaine racontée par des vestiges archéologiques qui attestent d'un passé et d'une vie dans ce lieu non dit. Mosaïques, jarres et colonnes témoignent à ce jour de la richesse historique de notre bled. El-Asnam est notre racine et notre identité, et l'histoire de nos villages et de nos tribus, c'est notre enfance notre adolescence et notre jeunesse et nous lui vouons notre fidélité et notre amour pour toujours

El-Asnam une ville conquise qui devient Orleansville pour les roumis et une ville sinistrée après le premier séisme de 1954.l'Asnamia chanté par Ahmed Wahbi ,Hezni Aalik  ya  lasnamia….El-Asnam ville indépendante et détruite par un deuxième séisme en 1980. El-Asnam ville martyr et meurtrie dans sa chaire et détruite à 80 %.El-Asnam, ville non reconstruite et abandonnée et ville de campement et de guitounes, de baraquements et de dortoirs sans espoir

Ville trahie, ville lâchée, ville marginalisée et ville vendue et non défendue par les félons qui ont tournés la tête et ont choisies le camp des affaires

Mais Lasnam la coquette, restera lasnam la nostalgique des <<samidoune>> ! Et son nom sera toujours collé à cette vieille terre et demeurera  planté dans le cœur de ses véritables enfants

Il faut perpétuer l'histoire et la raconter pour que l'oubli ne tue pas le passé, il faut continuer à entretenir la mémoire de la ville et évoquer son riche passé culturel, ses arts traditionnels, sa société à travers ses personnages qui ont fait l'événement et le riche palmarès inscrit au titre et à l'honneur de la ville

Le nom d'El-Asnam est effacé, aujourd'hui c'est Chlef qui a reprit sa place. Une ville qui n'a pas avancé beaucoup dans la modernité et le développement local. Une ville qui étouffe de jour en jour sous la pression de la densité de la population et du trafic routier et qui n'arrive pas à sortir de ce marasme. L'administration et les élus sont en panne d'idée et le savoir faire est parti avec<< moualih.>> Une ville ignorée et à la merci de la médiocrité et du déséquilibre régional. La culture est en faillite et rien ne va plus et les dés sont jetés. La médiocrité est une arme fatale qui tue l'intelligence

 

ADEL 



05/10/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 362 autres membres