LASNAMIA

Le plagiat est il une variété philatélique majeure ?

                                            Le plagiat est il une variété philatélique majeure ?Résultat de recherche d'images pour "emoticones"

 

Citation Wikipedia « Le plagiat est une faute morale, civile, commerciale et/ou pénale consistant à copier un auteur ou créateur sans le dire, ou à fortement s'inspirer d'un modèle que l'on omet délibérément ou par négligence de désigner. Il est souvent assimilé à un vol immatériel. »Fin de citation.

On aura tout vu et entendu durant ces quatre dernières années sur les émissions postales et leurs créateurs. La presse dévoile après chaque vente premier jour des scandales liés à l’imitation des œuvres d’autrui par les dessinateurs d’Algérie Poste. Rien ne va plus pour le timbre poste algérien qui fait figure de médiocrité et de démission totale de la part de ses créateurs. Le timbre poste « Algérie » subit les affres de la contre façon sans bousculer les consciences ni l’éthique de la tutelle. Depuis l’introduction de l’outil informatique les gens sont devenus paresseux, et ont redoublés d’effort dans l’accaparement de la créativité et de l’imagination des autres sans vergogne. L’ère est à l’exploitation des idées des autres sans gêne. L’heure est grave pour notre ambassadeur qui risque de perdre de sa grande crédibilité.

Nul n’est parfait et on peut accepter des fautes de grammaires ou des erreurs de noms de personnes sur un timbre poste parce que la faute ou l’erreur est humaine, mais par contre le vol  ou le copie/coller d’une production d’autrui est un délit qui est puni sous d’autres cieux sérieux sévèrement.

Le plagiat est un fait divers devenu anodin et qui fait partie du décor de la vie dans le pays. Un timbre poste, Bof ! C’est quoi ? Juste une petite vignette de l’art miniature sans importance qui sert à affranchir du courrier ordinaire. Alors pourquoi s’appliquer, ou prendre des gants ?

Le timbre poste Algérie à ses véritables admirateurs et ses critiques d’arts qui veillent avec précaution pour le protéger et dénoncer la médiocrité de ses façonneurs indélicats.

La presse nationale nous met régulièrement  au parfum des constats prouvés et révélés par la corporation des philatélistes algériens sur les dégâts des émissions postales expéditives lamentables qui portent atteinte à l’institution.

Les émissions postales vaguent au gré de l’humeur, du mépris et de l’insuffisance et du manque d’imagination. Le savoir faire n’est pas au rendez-vous et puis  tant pis, il faut improviser selon le calendrier des rapins.

« Kawar wa aati laawar » .Un dicton qui illustre bien la situation du timbre-poste national.

La grande corvée est engagée et les pseudos miniaturistes font la fête à l’hôtel…

L’histoire du timbre poste algérien n’a jamais connu une telle posture humiliante depuis l’indépendance du pays ou le timbre poste était auréolée de tous les soins que nous lui connaissons du temps ou la poste avait un œil grand ouvert sur ses émissions produites qui étaient d’une  qualité irréprochable.

Fet elli fet wa dhikrayetes tabaa ensiha…..

Aussi en attendant la prochaine émission surprise dans quelle catégorie doit on classer «  ces variétés d’appropriations ?..... »

 

Adel



10/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres