LASNAMIA

Le temps d'autrefois ( Le Quotidien d'Oran du 23/12/2017)

small font medium font large font
Le temps d'autrefois

 

par Hamid Dahmani

 
L'âge est un repère existentiel qui se définit par des signes qui indiquent le passage du temps sur les êtres et les objets. Le plissement de la peau et le vieillissement des organes sont des marques du déclin de la santé qui apparaissent chez les humains en fin de vie. A l'inverse sur les vieux objets c'est une patine superficielle qui altère les couleurs qui apparaît sous l'effet du temps et qui atteste de son vieillissement. 

Quand le bon vieux temps passe, il laisse des traces de pas indélébiles dans le sentier de la vie d'un autre temps. Les nostalgiques de la vieille époque vénèrent les épisodes du passé en évoquant jalousement les ravissantes histoires qui provoquent des sentiments d'émotion. Les écrits, les images, les vestiges et les témoignages sont une page du livre d'histoire cachée dans la mémoire des générations qui ont vécu jadis une belle légende. La chronologie qui raconte cet intervalle du temps d'autrefois est une période fascinante, oubliée dans le temps. On voyage dans le souvenir et on suit ses traces pour s'abreuver de sa morale et de son bonheur. Le souvenir des vieilles âmes qui nous ont précédés dans le sentier battu de la vie sont un repère de la continuité de la vraie vie. Le temps ne revient jamais sur ses pas, prétendent ceux qui regardent au loin vers d'autres horizons. Quand le temps passe, il laisse derrière lui des empreintes sur les esprits et sur le corps des rescapés qui ont survécu aux aléas du temps. Les gens qui ont beaucoup souffert ont une horreur du temps qui ne joue pas en leur faveur. Les stigmates se souviennent du passé et de ses blessures et, malgré le temps qui passe, elles restent toujours entrouvertes en souvenir des moments douloureux. Ce temps mort et oppressant dans le présent ne fascine plus les vivants comme hier. Les gens qui ont le pouvoir de contrôle sur notre temps sont injustes avec nous, ils falsifient notre avenir et brouillent notre temps. Le temps a changé au fil du temps et il ne ressemble plus à celui d'antan. Le réel n'est pas très reluisant. On se plaint de ses saisons et on le dépeint tristement comme un mauvais quart d'heure. Ce moment de la vie n'intéresse plus les vivants de cette triste contrée où l'air est devenu malsain. 

Cet espace de temps demeure figé depuis le temps et le bonheur reste le grand absent dans cet univers. Notre précieux temps a été séquestré dans cette partie du temps par des aventuriers d'un autre temps. Passe et repasse et les gens se passent du temps et de ses merveilleux instants. Le temps est un peu paresseux, il est devenu pesant. Peut-être quand le beau temps reviendra, sûrement qu'on ne sera plus là, les autres diront alors de nous qu'on a fait notre temps. Pour le moment, «El wakt youdahimouna» (le temps nous bouscule), qui est une vieille formule des passionnés de la langue de bois, qui adorent stopper la bonne parole en invoquant le temps qui tire à sa fin. 


23/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 334 autres membres