LASNAMIA

L’hirondelle, un miroir du printemps(Le Chelif du 12/8/2015)

Les hirondelles aux plumages colorés en noir et blanc sont ponctuelles cette année. Elles sont revenues après une longue absence dans ma plaine. Elles envahissent tous les soirs mon quartier avec leurs gazouillements stridents. Elles survolent avec leurs petites ailes frêles ma demeure pour annoncer la saison d’un beau printemps. Elles sont adorables dans leurs robes satinées de couleur noire. Elles volent dans l'air comme des éclairs. Elles virevoltent au milieu des bâtiments en téméraires.Cette année, comme toutes les années écoulées, elles sont revenues pour s'accoupler dans un coin de mon plafond. Les couples d’hirondelles sont arrivées accueillis avec joie sous mon toit. Elles entrent se blottir contre le mur pour préparer le nid de leurs petits. Les hirondelles sont belles et sereines. Onles caresses des yeux lorsqu'elles planent au-dessus de nos têtes pour faire la fête. Elles planent et jouent en zigzaguant et en rasant le sol avec leur bec. Les hirondelles sont le symbole du printemps. Elles voyagent et migrent sur de longues distances, pour retrouver les lieux paisibles où elles nichent depuis des printemps. Elles sont revenues en groupe pour chasser le long des berges du Chélif. La tradition populaire veut qu'on ne touche pas aux plumages de l'hirondelle au risque de voir sa main trembler pour toujours. Les hirondelles sont des oiseaux doux et fragiles. Comme les belles cigognes, elles reviennent chaque année dans ma plaine aux mêmes endroits pour nicher à l’abri. Elles battent des ailes, s'engouffrent dans les petits couloirs et nous amusent avec leurs ombres. Une hirondelle ne fait pas le printemps mais elle est la messagère du beau temps. Elles voltigent dans le ciel bleu de la ville de mon enfance et animent la vie monotone avec leurs chants. Elles tournent dans les airs pour charmer notre bonheur. Elles se rassemblent sur les fils des poteaux électriques pour chanter et prendre le départ ensemble. Je les regarde assis dans mon coin et je les envie pour leur entrain. L’hirondelle est un oiseau du printemps, c’est un élé- ment de mon paysage. Elle est l'amie des petits enfants au milieu de la saison. C'est une grande voyageuse aguerrie des grands parcours aérien. Elles voguent dans les airs bravant les mauvais temps pour annoncer le beau printemps dans ma plaine…

Hamid Dahmani

 



18/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres