LASNAMIA

«Mon ami le fantôme» hante les planches à Chlef



Culture : THةآTRE
«Mon ami le fantôme» hante les planches à Chlef


Une représentation de la pièce Mon ami le fantôme a eu lieu cette semaine au Musée régional de la cité Aroudj. La pièce a été bien accueillie par le public, venu nombreux.
L'œuvre, réalisée par Abdelhamid Belkhodja, a été récipiendaire du prix de «la Grappe d'or» au dernier festival du rire de Médéa. Elle s'inspire de L'Avare de Molière et met en scène Boulegroune (Harpagon) qui vient de perdre sa femme et dont la ladrerie va le pousser à récupérer les dattes et le pain emmenés au cimetière pour la circonstance. Il tient à se justifier : «Les morts ont-ils besoin de manger ?» Un autre problème se présente, celui du dîner funéraire. L'avare refuse de l'organiser et repousse l'échéance au 40e jour, mais la famille se dévoue et prend tous les frais à sa charge. Même s'il n'a pas participé, Boulegroune décide de revendre un mouton, car deux «c'est du gaspillage ». On sent un coup de griffe assené au charlatanisme lorsque l'on apprend que la défunte est morte à cause de médicaments à base de miel prescrits par un raqi alors qu'elle avait un diabète sévère. L’auteur à travers cette pièce essaye de mettre à nu les travers d'une société matérialiste où tout est régi par l'argent. Boulegroune demande à ce que seuls les riches assistent au repas et que le reste soit distribué aux pauvres. A un moment donné de la pièce, on le surprend à pleurer. On croit qu'il est affecté par la perte de son épouse. Il n'en est rien : quelqu'un a croqué dans une pomme. C’est ce qui le met dans tous ses états. Il demande même qu'on convoque la police scientifique pour démasquer le coupable. A présent qu'il est seul, Boulegroune a besoin d'une épouse. Il lance son dévolu sur l'amie de son fils. Il veut même faire de la chirurgie esthétique pour faire disparaître les rides et ainsi paraître plus jeune. Autre sujet de tension au sein de la famille. Il veut marier sa fille à un riche commerçant (comme dans L'Avare de Molière). Ses proches, excédés, décident de mettre en place une mise en scène capable de le soigner de ses vices. C'est alors qu'apparaît le fantôme de son ami mort et qui va lui annoncer qu'il a une maladie incurable s'il ne prend pas certaines décisions pour guérir. Boulegroune, pour s'assurer que ce n'est pas une supercherie, fait asseoir son employé sur le fauteuil du fantôme. L’ouvrier tremble comme s'il était en présence d'une ambiance glaciale. Ainsi, l'avare va distribuer son argent à ses enfants et améliorer les conditions de vie de ses employés. Il va laisser sa fille se marier avec l'homme de son choix et il va surtout renoncer à convoiter la fiancé de son fils. Une standing ovation a salué la fin de la représentation, les jeunes acteurs se sont bien mis dans la peau de leurs personnages. Une autre pièce a été présentée par le réalisateur Missoum Laroussi. L’histoire prend à contre-pied la fable La cigale et la fourmi de Jean de La Fontaine. Les acteurs appartiennent à la coopérative Les amis de l'art. Ils nous transmettent leur message. Il faut travailler comme la cigale et la fourmi mais il faut aussi se distraire comme la cigale. La culture doit avoir sa place dans la société. Un peuple sans culture c'est comme un arbre sans racines. Les costumes des animaux sont superbes et sont l'œuvre du scénographe Halim Rahmouni. Parallèlement, nous avons pu assister à une exposition de peinture de Tounsi Mustapha composée de tableaux exécutés par la technique de sable et dessinés avec un pinceau spécial dit de cernage. Ils représentent surtout des vestiges comme les fours à chaux d’Alger et Ghardaïa. On vient d'apprendre aussi que l'assiette de terrain destinée à la construction du théâtre régional de Chlef a été accordée par le wali de Chlef et que l'enveloppe financière a été débloquée par l'APW de Chlef.
Medjdoub Ali



Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/12/19/article.php?sid=127497&cid=16


19/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres