LASNAMIA

Non, je n'ai pas changé.......

                                               

DSCF6506.JPG

 

 

 ...Non, je n'ai pas changé

 

 C'est à quelques encablures de la fontaine " Ain el-fouara" dans la vaste et belle salle des fêtes

de la ville de Sétif que se sont donnés rendez-vous une grande partie des philatélistes algériens venus des quatre coins du pays en plus des pays arabes invités pour participer au 4 eme salon arabe de la philatélie et de la numismatique

Plus de 25 wilayates du pays et 5 états arabes (Bahreïn, Emirats, Jordanie, Maroc et Tunisie) ont foulés le sol de Sétif pour fêter l'événement phare de l'Algérie indépendante, le 59 eme anniversaire de la révolution organisé par l'association Ain-Fouara en collaboration de la municipalité de la ville

Une organisation impeccable et à la hauteur de l'événement historique Algerien et comme à l'accoutumée c'est avec des bras ouverts et un accueil très chaleureux que nous avons étés reçus par nos amis hôtes

Les petits soins n'ont pas manqués durant tout le séjour pour les heureux participants du salon

Trois jours de portes ouvertes sur la philatélie et les autres collections qui ont fait le grand bonheur des participants et des visiteurs. Des panneaux colorés de timbres de toutes les couleurs en compagnie de précieux documents philatéliques avec en parallèle des billets de banques et de la monnaie qui ont fait le plein pour donner le ton à ce quatrième salon

Les vieux papiers, la carte postale et les autres accessoires étaient également de la partie, mais n'ont  pas fait toute l'unanimité chez les gardiens du temple

 Pour la première fois aussi, des négociants en produits de collections ont achalandés leurs étals  en divers objets anciens et produits destinés aux collectionneurs à la grande joie des participants qui ont faits de très bonnes affaires

Un salon inauguré en grande pompe par le nouveau wali et les officiels qui ont visités  tous les panneaux des wilayates présentes et ont échangés quelques mots avec les participants

beaucoup de bonheur et de plaisir tout au long de ce séjour inoubliable parmi les sympathiques amis(es) venus de tout le territoire pour partagés la passion du timbre poste et lié l'amitié

L'enfance à également envahie les lieux du salon accompagnés de leurs parents pour s'éclairer  et apprendre à collectionner les timbres poste avec notre ami Mumus. Tout était parfait et bien réfléchi pour réussir comme il se doigt cette rencontre pour le partage et l'expérience de la passion entre les philatélistes

Une clôture inoubliable dans un grand hôtel pour une collation avec une cérémonie de remise des attestations de participations signée par le président de l'assemblée communale.

Jusque là, c'est le parfait dans le parcours et ce n'est qu'après le diner qu'une autre surprise nous attendait dans les couloirs de l'hôtel et celle çi avec la remise d'une deuxième attestation accompagnée d'une feuille volante titrée " jugement  et évaluation" qui nous a été remis a la sauvette

Sur cette feuille anonyme et non signée par l'auteur, il y'avait des annotations formuler pour chaque  concurrent évaluait par un jury " fantôme"qui a travaillé dans l’incognito et qui avait peur  peut être de la transparence et des reproches et a préféré gardé l'anonymat pour  taquiner gratuitement des philatélistes

 Dans cette action collégiale il y' a ceux qui dictent et ceux qui écrivent le message pour ne pas éveiller les soupçons et la colère des froissés 

N’empêche que lorsqu'on  va à Sétif, ce n'est pas pour plaire au jury, mais pour ce faire plaisir et faire plaisir aux visiteurs et leurs offrir un instant de rêve et de nostalgie à travers une rétrospective  ou un thème avec une idée originale qui émane de son propre chef 

Non, je n'ai pas changé, je suis toujours le meilleur……..toi non plus tu n'as pas changé, toujours le petit sourire…… un récital philatélique malheureusement qui finit par une fausse note…..il est temps

d'aller se coucher 

               Un grand remerciement a l'association Fouara et à leur tête notre ami et sympathique Abdelhak   

Adel 

 

 

 

 



Clamer la vérité 
La vérité est la sœur de lait de la réalité. Toutes les deux ont tété le sein de la mère sincérité. Ce sont deux jumelles parfaites qui ont un caractère différent sur l'exactitude. Elles vantent toutes les deux la certitude. Il paraît que la vérité blesse et que la réalité aveugle. Je crois que la vérité a toujours précédé la réalité. La vérité est affirmative et la réalité catégorique. Je jure de dire les quatre vérités, toute la vérité rien que la fausse vérité. Dites je le jure !... je le parjure ! Bine el hakika wel wakaa. (Entre la vérité et la réalité), la vérité est toujours malmenée et la réalité détournée. Dire la vérité à moitié est un petit mensonge. Cacher la pure vérité est une réalité avérée. Taire la vérité pour faire triompher la réalité est une vérité oppressée. Mon cœur balance au milieu de la tourmente de la juste vérité et de la triste réalité. Le courage stimule la vérité et la témérité bouscule la réalité. De nos jours la vérité s'est affaiblie au profit de la vraie réalité. La vérité et la réalité ne forme plus l'harmonie. La vérité est une réalité qui peut être une vérité non certifiée. La vérité est amère pour la dure réalité. La vérité a perdu sa vertu. Clamer les quatre vérités et souffrir la conscience tranquille ? Ou se ranger du côté des fausses réalités et périr dans le péché ? La vérité est une qualité de la profonde réalité. Ce sont deux équivalents qui se subrogent pour faire triompher la juste vérité. 
Hamid, Chlef



05/11/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 361 autres membres