LASNAMIA

«Ainek hiya mizanek» Le Chelif du 1/4/20

SAGESSE DU TERROIR

 

«Ainek hiya mizanek»

 

PAR HAMID DAHMANI

 

 

Notre organe de vision n’arrive toujours pas à capter la lumière dans ce territoire où il n’y a ni visibilité ni transparence depuis belle lurette. Tout le monde sait que «la vue c’est la vie», et c’est pour cela que notre médecin nous recommande toujours de prendre bien soin de nos yeux pour profiter du bonheur qui nous entoure.

 

Avoir «bon pied bon œil», c’est être en bonne santé, dit encore dans une autre expression .Les gens qui ont le don de la mesure ont un compas dans l’œil, dit-ont également. Il faut aussi savoir que ces doués sont capables de mesurer à vue d’œil une distance ou donner le poids d’un objet rien qu’on l’évaluant du regard. Quand on n’a pas sous la main les moyens de mesurer ou d’évaluer les choses, on dit: «Ainek hiya mizanek» (ton œil est ta mesure). Un sage dicton populaire cousu main et sur-mesure pour les gens expéditif. Les mauvais maçons sont des champions de «ainek hiya mizanek», ils représentent le meilleur exemple de la médiocrité parce qu’ils n’ont aucun sens de la mesure au vu du travail bâclé qu’ils fournissent. Ils érigent des murs tordus sans l’aide d’instruments de niveau ou de fil d’aplomb qui fâchent les propriétaires. La balance est un instrument de mesure et de pesage des victuailles et choses produits divers que nous achetons au souk ou chez l’épicier du coin. La balance, c’est aussi le symbole de la justice. Malheureusement, sa pesée n’a pas été toujours juste et équitable pour les hommes. Les gens expérimentés savent comment mesurer une distance d’un point à un autre juste à l’œil nu par expérience. Avec un œil averti, on peut juger ou évaluer des distances, le poids ou la valeur des objets approximativement et par perception. Quand on mesure la portée d’une fête durant ses préparatifs, on prévoit toujours «les en cas où» et on se dit «belmiz» (à peu près) il y aura 150 à 200 invités pour la fête de ce soir. Le temps a aussi ses mesures qui se calculent par tranches d’âge, par jour, par mois, en années ou en siècles. Le temps, ce sont aussi les heures, les minutes ou les secondes que nous vivons dans cet espace de la vie. Aujourd’hui, la datation des objets et vestiges d’époque est mesurés avec précision grâce à la technologie avancée du Carbone 14.Quand on se remémore le souvenir du bon vieux temps, on mesure ainsi la valeur du temps et la valeur de notre existence sur cette planète : «Ya hasrah !», hier, c’était le bon temps, et on vivait bien notre jeunesse et on était heureux alors qu’on n’avait presque rien. Quand le bon temps n’est plus là et qu’il reste égaré dans le néant, le temps présent nous parait mélancolique. L’absence de bonheur est une mesure profonde de notre tristesse. Le temps ne veut pas revenir sur ses pas pour nous faire goûter au bonheur d’antan. A présent, il n’y a pas de juste mesure pour tous dans le monde qui nous entoure. Tout se gâche, avec ce grand saut fait par l’humanité dans la technologie ravageuse. Le travail soigné d’hier est parti avec «moualih» (ceux qui l’apprécient). Aujourd’hui, Il ni y a aucune mesure dans la fonctionnalité de ce bled qui déborde de médiocrité dans tout ce qu’il réalise. Dans ce douar qui roupille, on ne connait pas la raison qui interdit aux gens de se retrousser les manches et à gagner dignement son pain à la sueur de son front. Dans ces moments de panne d’idées, on ne connait pas la juste mesure du temps et de sa valeur. Quand la juste mesure n’est pas respectée et que la raison est piétinée, les inconscients se mesurent et se battent pour s’imposer ou faire valoir leurs idées débiles. Dans ces moments de peine et de peur, les gens sont stressés, ils ont peur de l’épidémie qui les guette partout sur cette planète. Le coronavirus est une épidémie qui ne pardonne pas, donc il faut bien mesurer cette menace en respectant les consignes sanitaires édictées par les responsables sanitaires pour contenir le mal dans notre intérêt. Donc, la sagesse nous conseille de mesurer nos mots, de mesurer le danger, de mesurer le temps et de mesurer régulièrement sa tension pour être au top avec le temps. Pour être à jour avec les rendez-vous, il faut avoir les mensurations idéales, et une montre-bracelet au poignet pour prendre son train à temps

 

H. D.

 

 

 

                    

                    



01/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 383 autres membres