LASNAMIA

Café amer

Café amer

 
       Forum algérie Index du Forum -> Chroniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gosto
Site Admin


Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 1013
Localisation: ZOOM ALGERIE

MessagePosté le: Ven Jan 01, 2010 1:01 pm    Sujet du message: Café amer  

Toutes les errances et les pas perdus dans les ruelles de la ville de Chlef mènent automatiquement à un café. Les cafés populaires restent les grands bénéficiaires du moment et profitent du manque de savoir faire et d'imagination dans les autres secteurs d'activité et poussent comme des champignons au milieu des agglomérations. Apres les cafés maures, c'est l'embellie pour les cafés chics et modernes et entre un café et un café il y'a toujours un café.

Qu'est ce que tu bois mon frère ?aatini wahda emzayra, wenta ? Noss-noss! Zid? Ana ligi fi fendjel! Et ainsi de suite continu le tra lala journalier d'une journée bien remplie dans un café bondé de monde venu tuer le temps .Doukhan ou chemma fi wast el djemaa pour casser la parole et briser le silence et la monotonie avec le même questionnaire populaire. Guelek zedouhoum ! Guelek virew ! Guelek Edfina aand elhadj el-kahouedji moul el-qahwa el-mora !guelek chaal eetaw fel mabrouka ?
Pour enlever dhikte-erouh, un seul endroit kahouette mouh , echroub ou rouh. Une destination pour toutes les âmes perdues de la ville. Rendez vous des zaoualia et des smasria (courtiers), des begara (maquignons) des écrivains publics, des affairistes et des mendiants.
Cha techroub enta ? Kahoua sghira fi jetable ! Ou sahbek ? Djiblou crème ! Ou aami el-hadj cha yechroub ? djiblou etey !
Du café robusta ou arabica qu'il soit de bonne ou de mauvaise qualité peu importe déjà que les apprentis cafetiers laissent à désirer dans le métier tous s'écoulent et le client n'est pas très regardant, hate bark ! Semble crier le client au garçon du café mort.
Café presse, café bekredj, café thermos, café littéraire, café maure et café ambulant et café teress , le choix est grand pour trouver le bon arome du veritable qahwa parmi toutes les cherbettes et telouiettes servies dans ces cafés.
Café.com, cafeteria, café aux pois chiches, pause café sans café, café en tous genres pour remonter le moral.
Un café par jour c'est bon pour la santé. Deux cafés c'est trop et déconseillé. Trois cafés et plus alors là faite gaffe, rak teprovoqui fi-rouheh à sahbi.
Café à l'eau du robinet, café à l'eau limpide, café à l'eau de bouzaarour , café à l'eau de citerne, café à l'eau trouble et café à l'eau lourde. Le client reste roi et c'est à lui de choisir la préparation de son petit café auteur de la causalité de son futur ulcère.
Café assis maa rassi, café debout devant le comptoir- parloir, café à emporter pour les déporter et café tourner pour les amis. Qahwa khalssa.
Donner un "café" pour service rendu, acheter un service et offrir un "café"plein de salamalecs et de gentillesses.
Qahwa wa letey ya el-fahem…. C'était hier l'époque de la vie heureuse ou le métier de cafetier avait une valeur professionnelle et une adresse. Fi dhek zmen, Le grain de café sentait l'arome bien avant sa torréfaction. Et faire du café à cette époque, c'était tout un rituel agréable pour le plaisir de nos narines et de la bouche que de goûter et de siroter tranquillement un bon café-fendjel préparer de la main d'un maître cafetier titulaire de ce vieux métier honorable.

Par Adel
_________________
"exister sans se faire voir et se faire voir sans se faire entendre"


01/01/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres