LASNAMIA

L’ambassadeur écologique.

 

L’ambassadeur écologique.

Pour promouvoir l’utilisation des énergies propres et renouvelables dans le pays, Algérie poste fait sa campagne et a émis deux timbres poste avec une valeur de 25 et 10 dinars avec une belle enveloppe premier jour illustrée et affranchie avec un thème représentants les différentes énergies naturelles renouvelables (éolienne, solaire, hydroélectrique) durant ce mois courant pour soutenir cette action écologique de lutte contre la pollution créer par les énergies fossiles.
Le timbre poste dégage de l’énergie, il a prit un bol d’air. Il est plus que centenaire. Il puise son ultime énergie pour sauver la terre de l’effet de serre. Il est devenu vert pour favoriser la protection de la nature. La terre est malade et elle ne respire pas bien et la vie se dégrade. Elle étouffe sous le poids destructeur de l’homme et de son inconscience. La terre, la mer, et l’air font peur. Ils sont souillés jusqu’aux entrailles profondes de la planète par la combustion et les émissions de gaz qui se déverse dans l’atmosphère et tuent la vie. La terre a été agressée et vidée de ses gisements. La mer a été polluée et nettoyée de ses poissons par des usines flottantes. Et l’atmosphère est viciée par les gaz et les autres composants qui causent le réchauffement et l’effet de serre qui fait fondre les glaciers. L’homme n’affectionne pas la vie et son environnement. Notre écologie est malmenée et on ne fait pas assez pour les générations montantes qui n’ont pas à pâtir de la négligence et des erreurs de parcours de leurs ainés. L’homme est avide de gain et adore l’immensité et la gloire sans tenir compte des méfaits néfastes qui empoisonnent son existence.il marchera sur des cadavres pour arriver à ses fins de prospérités sordides. Il faut des énergies propres pour un monde sain. Les sources d’énergies propres sont gratuites mais hélas les moyens technologiques de les produire ne sont toujours pas mis à la disposition du consommateur. Notre pays déborde d’énergie. Du soleil à gogo, du vent un peu chouia, de l’eau de mer, il y en plein la méditerranée sont des énergies illimitées qui ne s’épuisent pas. Il y va de l’avenir de notre planète et de la survie de l’humanité. Il faut que tout le monde crie sur tous les toits pour faire bouger les ronds de cuir pour agir avec énergie pour protéger la terre. Il faut penser citoyen militant et œuvrer pour les actions réfléchi et dénoncer les faux calculs sur ses investissements incontournables. Les conférences, les journées, les congrès et toute la parlotte débitée qui suit ne feront rien à l’affaire si on agi pas avec des actions concrètes sur le terrain. Si on ne réagit pas efficacement contre ce phénomène un jour la terre fera boum !
L’activité humaine et la recherche de nouveaux gisements non mesurée, liée aux forages de puits de pétrole, de gaz naturel, de gaz de schiste, la déforestation et la surpêche, sont les principaux éléments de cette calamité ravageuse qui frappe plusieurs pays selon les analystes. Le baril de pétrole sonne creux et a montré ses insuffisances et ses limites et il ne se porte pas bien. Mauvais signe pour notre économie. Il faut changer le fusil d’épaule.
Dans l’immédiat le timbre se met au vert et se mobilise pour donner l’alerte. maintenant c’est au tour des décideurs de montrer leurs intentions vis-à-vis de ce sujet très sensibles et vital pour l’Algérie et le reste du monde.

Hamid Dahmani

 
Photo de Hamid Dahmani.
 


04/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres