LASNAMIA

Les présidents dictateurs ( Le quotidien d'Oran du 24/09/2019)

small font medium font large font
Les présidents-dictateurs
 

par Hamid Dahmani

 

 

Décidément, les totalitaires avides de pouvoir et d'autorité ne reculent jamais devant les idées noires qu'ils incarnent, quand ils veulent arriver avant les autres dans leurs courses folles pour dominer le champ politique. En réalité, dans ces régimes autoritaires, ce sont toujours les systèmes politiques en place qui «offrent au peuple son président-dictateur». Un cadeau destructeur et empoisonné pour un peuple dépité. La folie mensongère en politique dans ces régimes n'a pas d'égale. Et parmi cette espèce au sein de ces systèmes corrompus, il y a toujours des usurpateurs qui, voient trop grand dans leurs ambitions démesurées. Aussi on trouve des charognards qui veulent incarner des aigles ou des lions majestueux en politique. Tandis que d'autres foutus comme des ours, veulent symboliser la richesse et la fortune comme celle de crésus pour acheter des voix. Il y en a même des trapus qui veulent incarner la bravoure d'un peuple y compris son histoire fabuleuse sans un accord tacite du peuple concerné. On ne savait pas qu'il y avait des divinités qui nous adorent jusqu'au point de nous incarner dans la vie politique de ce territoire pris de folie de l'incarnation. Il faut faire la différence, entre incarner et gouverner d'une main de fer, des peuples opprimés et réprimés injustement. Il faut être vraiment dérangé et osé, pour affirmer une chose pareille devant des témoins affligés par cet enfermement politique. Les tyrans, pour éviter de dire des mots fâcheux devant l'opinion publique étrangère, tels que ; je fraude, j'exploite, je domine et j'oppresse mes compatriotes, déclarent sans rougir dans leurs déclarations médiatiques, «j'incarne le peuple !». Les tyrans sont des démons qui se sont échappés de l'enfer. Ils nous couperaient l'oxygène dans l'air s'ils le pouvaient. Fort heureusement il y a des tribunaux internationaux qui les surveillent. Les autocrates incarnent le diable et le mal réunis lorsqu'ils gouvernent un régime tenu par une main de fer. Les hommes politiques symbolisent le mensonge et l'injustice, et ils nourrissent leurs peuples d'espérances.

Ils nous menacent indirectement pour nous faire peur, mais le peuple résiste, parce qu'il a compris leur jeu politique. Les dictateurs qui ont les mains rouges de sang, n'ont jamais incarnés la démocratie et l'alternance. Le mal qu'ils incarnent, est gratuit comme le vent qui ne soulève que de la maudite poussière. Et le bien promis, aux couches sociales les plus démunies, n'est que de la poudre aux yeux jetée pour appâter les gens crédules. Les présidents- dictateurs, distribuent des biens et des portefeuilles aux oligarques de leurs camps, pour pérenniser le pillage et la fraude à la tête du pays. En vérité, les fous de ce territoire sans foi ni loi, incarnent au mieux, les serpents à sonnettes, les loups voraces, les crapauds, les cafards et la peste noire qui détruit moralement et physiquement des peuples entiers qui veulent simplement vivre en liberté. Combien pèse un dictateur rouillé par l'âge et mouillé dans des affaires scabreuses, face à un peuple accablé par un système pourri ? Il pèse le poids du mal et de l'infamie qu'il a semé derrière lui pendant des décennies !…


24/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 365 autres membres