LASNAMIA

VOXPOPULI

VOXPOPULI

 

De longs discours et pleins de faux orateurs pour submerger les bernés de la dernière pluie. Des torrents  de boues et des fleuves de paroles qui noient les espoirs de ceux qui sont toujours debout. Des promesses et des serments éloignés comme les astres au milieu de l'univers. Nous sommes les malheureux captifs de l'étrange destin. Les ogres s'endorment sur le festin

La médiocrité est une arme fatale qui tue l'intelligence. J'engage à l'avance mes espoirs sur le compte de mes futurs déboires. Je chante et je déchante au fil des jours avec "beni madoune" Une horde de sangliers à  envahie ma demeure. Je sifflote en l'air pour éloigner ma peur. La parole est une belle saveur pour les prédateurs. Le silence est une mine d'or pour les caves. Les regards innocents sont les plus grands accusateurs. L'As  a été battu par le valet sur un tapis noir. Les jeux sont faits. Et rien ne va plu dans la partie. Les passants sont devenus aveugles et sourds ils trichent et rient aux gré de la valse du temps. Longue vie à la page Voxpopuli. Le peuple a dit! Vive l'Algérie

Notre quotidien est rempli de bonne volonté  pour l'amour de ce beau pays. La liberté est en régression est à chaque instant les cris fusent pour dire ; barakat ! Je croise mes doigts face aux hors la loi qui m'insultent en jouant avec le bras d'honneur. Chadi, madi, gueli rassi….. Depuis le crépuscule, je vote toujours  kif kif pour les super tricheurs. Au théâtre ce soir, joue la pièce  des girouettes qui tournent au gré du souffle du vent. Les perroquets ont remplacés les faucons et les singes imitent la fausse monnaie. Le secret de polichinelle est gardé  jalousement par le téléphone arabe

 Le café la Rotonde est fermé jusqu'à demain…je me baigne dans le lit sec de mon oued du  Cheliff…journée de l'artiste célébré avec "grands cadeaux", verres a eau et postes TV à dos bossus pour les oubliés. Cheb Azzedine, chante une douce mélodie  dédiée à la mère, etouahechtek ya – el-mouyma….   Les liens sont rompus avec la mairie qui a perdue son grade de municipalité. L'état civil boycott l'informatique et se mobilise devant les guichets pour rentabiliser les chaînes des pénuries éternelles

 Les vendeurs d'eau klaxonnent et sillonnent depuis l'aube les ruelles dans des camions-citernes pour nous donner à boire. Maak -ya -el –khadhra !est un slogan artificiel préfabriqué pour tuer la nature verte. Les sauterelles ont abîmés mon environnement et ma pépinière….les tremblements de terres sont des repères dans l'histoire de la plaine. On dit que l'amiante est un danger pour la santé des sinistrés……on dit aussi que les malheurs n'arrivent qu'aux autres. Vendredi 10-10-80, il était une fois à 13 heures, une date avec un séisme ravageur. Un mauvais souvenir âgé aujourd'hui de 32 ans et symboliser par des cités d'urgences rajeuni a ce jour par des fausses promesses

L'échec dans la réalisation des objectifs de développements de la ville est un aveu d'impuissance des pseudos-responsables médiocres qui ne sont pas à leurs places et qui ne maîtrisent pas la gestion comme il se doit. Une grande carence dans tous les domaines qui nous pourrie la vie. Saleté, pagaille, delinquance, oisiveté, demission, impunité, anarchie, pauvreté 

 

)Citation "il n'y a que la médiocrité qui ai le privilège de la durée" ( Joseph Henri Rosny aîné

 

 

ADEL

                                  



15/06/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 362 autres membres